Semaine Sismik 2022 : s’informer et se préparer au risque sismique

 
 
Semaine Sismik 2022 : s’informer et se préparer au risque sismique

La semaine SISMIK a lieu du 14 au 19 novembre en Guadeloupe.

Elle est organisée par la direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEALDirection de l'environnement de l'aménagement et du logement) qui organise des évènements dans le cadre du plan séisme Antilles, afin de sensibiliser les professionnels, le public scolaire et le grand public au risque sismique.

 

Sous l’autorité du Préfet, la DEALDirection de l'environnement de l'aménagement et du logement met en œuvre des actions de prévention pour réduire la vulnérabilité du territoire au risque sismique.

Elle agit dans le cadre du Plan Séisme Antilles, instauré par le Gouvernement en 2007.

Programme et informations :

1 Annotation 2022-11-12 110124

Située à l’endroit où la plaque Amérique plonge sous la plaque Caraïbe, la Guadeloupe est fortement exposée à l’aléa sismique. Elle peut être affectée par différents types de séismes, aux conséquences variables :

  • des séismes localisés à l’interface des plaques Caraïbe et Amérique, à une distance de moins d’une centaine de kilomètres de la Guadeloupe et à quelques dizaines de kilomètres de profondeur, pouvant atteindre des magnitudes très élevées : il s’agit des séismes les plus destructeurs pour le territoire antillais,
  • des séismes intraplaques, de magnitude modérée et dont l’épicentre peut être localisé sous des territoires habités et à faible profondeur : ils constituent donc également un risque majeur,
  • des séismes localisés dans la plaque Amérique plongeante, à une profondeur de 60 à 150 km, dont la magnitude peut être très élevée, mais dont les effets seront plus ou moins importants selon la profondeur de l’événement,
  • des séismes d’origine volcanique, localisés dans la zone de la Soufrière à faible profondeur, dont la magnitude est faible à moyenne.

Deux facteurs contribuent à rendre la Guadeloupe particulièrement vulnérable aux séismes :

  • la qualité des constructions : Une partie importante des bâtiments, anciens, ne sont pas parasismiques. Quant aux nouvelles constructions, elles ne sont pas systématiquement construites suivant la norme en vigueur (NF EN 1998, dite Eurocode 8), bien que la législation l’impose (arrêté du 22 octobre 2010 modifié le 24 septembre 2014). Pourtant, ce n’est pas le séisme en lui-même qui tue, mais les bâtiments qui s’effondrent sur leurs occupants.
  • le degré de préparation de la population, qui reste insuffisant. Les bonnes conduites à adopter en prévention d’un séisme (par exemple, la fixation des meubles à son domicile), et pendant un séisme, restent globalement peu connues de la population.
2 Annotation 2022-11-12 110124

Les objectifs du plan séisme Antilles sont de :

  • réduire la vulnérabilité du bâti existant, par des opérations de renforcement parasismique ou de reconstruction. Différents types de bâtiments sont concernés, en particulier les établissements scolaires (écoles, collèges et lycées), les centres du SDISService Départemental d'Incendie et de Secours et les logements sociaux ;
  • accompagner les acteurs de l’aménagement et de la construction chargés de réduire la vulnérabilité du bâti, ce qui passe notamment par la formation des professionnels du bâtiment aux règles de construction parasismique ;
  • sensibiliser la population aux risques sismiques et tsunami et de préparer le territoire à la gestion de crise ;
  • améliorer la connaissance de l’aléa, de la vulnérabilité et du risque.

Ce plan implique l’État, mais également les collectivités territoriales, dont l’engagement est indispensable à la réussite des différents objectifs. De nombreux acteurs interviennent par ailleurs à différents titres : organismes scientifiques, rectorat, SDISService Départemental d'Incendie et de Secours, bailleurs sociaux, associations...

3 Annotation 2022-11-12 111514

Les montants investis dans le cadre du plan séisme Antilles en Guadeloupe s’élèvent à près de 500 M€ depuis son lancement en 2007 répartis de la façon suivante :

  • 147 M€ (dont 43 % investis par l’État) pour le renforcement ou la reconstruction d’établissements scolaires,
  • 41 M€, (dont 43 % investis par l’État) pour le confortement des logements sociaux,
  • 280 M€ (dont 22 % investis par l’État) pour les établissements de santé,
  • 20 M€ (dont 22 % investis par l’État) pour les bâtiments des SDISService Départemental d'Incendie et de Secours (casernes de pompiers),
  • 12 M€ investis par l’État pour les actions dites « immatérielles » (sensibilisation, formation …).

Avec l'adoption du Plan séisme Antilles 3 (2021-2027) signé par tous les ministres concernés et collectivités impliqués dans son élaboration, l'objectif est de dynamiser la mise en œuvre du Plan séisme Antilles, en accélérant les travaux sur le bâti, en informant et en formant davantage pour la mise en sécurité du plus grand nombre.

4 Annotation 2022-11-12 112257

Instaurée en Guadeloupe en 2008, la Semaine SISMIK a pour objectif de développer une réelle culture du risque sur le territoire, en mobilisant la population autour d’événements en lien avec le risque sismique de façon annuelle.

L’édition 2022 comprend essentiellement des actions en présentiel, aussi bien auprès des professionnels que des élèves des établissements scolaires ou bien du grand public. Des conférences d’animations autour des simulateurs de séisme et de sensibilisation sur les constructions parasismiques se tiendront en présentiel et seront complétées par des propositions de formation en distanciel et la diffusion de supports de sensibilisation sur les réseaux sociaux, site internet de la DEALDirection de l'environnement de l'aménagement et du logement et de la Préfecture.

5 Annotation 2022-11-12 112754
6 Annotation 2022-11-12 113558

> Calendrier_sismik_2022_DEAL-V221113 - format : XLSX sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,21 Mb

Visite des isolateurs sismiques en situation et point d’étape sur la construction du CHU (sur le site en construction du CHU)

Le nouveau Centre Hospitalier Universitaire de la Guadeloupe est en construction à Belle-Plaine aux Abymes sur un terrain de 19 hectares. Ce chantier, inédit en Guadeloupe de par sa taille, sa complexité et sa haute technicité, représente un véritable défi pour la profession.

L’objectif de ce projet est d’offrir un outil adapté aux besoins de santé de la population qui sera suffisamment flexible et évolutif pour répondre au contexte sanitaire des années à venir.

Mercredi 16 novembre
Visite des travaux du CHUG en construction
Belle-Plaine, Abymes

Cette visite s’effectue dans la poursuite de la mise en œuvre de la convention construction CHUG / Académie de Guadeloupe, avec la participation et l’implication des enseignants et partenaires de la filière bâtiment et des métiers de la construction durable.

Contenus du projet en lien avec la convention précitée :

- 1/ Préalable : Séminaire organisé en collaboration avec la DEALDirection de l'environnement de l'aménagement et du logement et le CAUE, le mardi 18 octobre 2022 au LP Bertène Juminer sur la construction durable (matériaux bio-sourcés, application numérique sismicité) ;
- 2/ Mercredi 16 novembre 2022, à 9H00, visite des isolateurs sismiques en situation et point d’étape sur la construction du CHU (sur le site en construction du CHU) ;
- 3/ Concours réflexions élèves sur la sismicité, modalité pédagogique chef-d’œuvre concerné ;
- 4/ Formation des enseignants sur les applications professionnelles, année scolaire 2022-2023 ;
- 5/ Formation des enseignants sur la construction durable avec SYNERGILE, année scolaire 2022-2023 ;
- 6/ Préparation du colloque international sur la sismicité en novembre 2023 (Formation des enseignants).

Contacts presse :

Julien ANTOINE (Rectorat) : julien.antoine@ac-guadeloupe.fr
Henry GATIBELZA (Rectorat) : henry.gatibelza@ac-guadeloupe.fr

Liens utiles :

https://www.ac-guadeloupe.fr
https://www.chu-guadeloupe.fr

7 Annotation 2022-11-12 114207

Démonstration de réalité virtuelle pour la prévention du risque sismique

La DEALDirection de l'environnement de l'aménagement et du logement met à disposition du lycée Pitat à Basse-Terre, son équipement et les scénarios de réalité virtuelle réalisés avec l'entreprise XR Pedagogy afin de sensibiliser le grand public au risque sismique. La réalité virtuelle est vue comme un moyen de dynamiser la prévention du risque sismique grâce à un outil plus ludique et attractif pour toutes les générations.

Jeudi 17 novembre
Expérience de réalité virtuelle auprès des lycéens
du Lycée Pitat
Basse-Terre

Dans le cadre de la Semaine Sismik 2022 et afin de répondre à l’un des objectifs du Plan séisme Antilles (PSA), la DEALDirection de l'environnement de l'aménagement et du logement Guadeloupe a travaillé sur la création de trois scénarios de réalité virtuelle en partenariat avec le rectorat, la préfecture et l’AFPS (Association Française de génie Parasismique).

L’intérêt de la réalité virtuelle est également de faire vivre l’expérience à un individu pour susciter chez lui des émotions. A l’instar des stimulateurs de séisme, l’outil devrait être utilisé par la suite dans des écoles, entreprises et institutions. Si le simulateur de séisme permet de travailler sur la conscientisation du phénomène (ressentis des secousses), les scénarios de réalité virtuelle permettront de réfléchir sur les conduites à adopter en cas de séisme et viendront en complément.

Destinée au grand public, chaque expérience durera approximativement 15 minutes (briefing, temps de passage et débriefing). Chacune de ces scènes se déroulera dans des espaces différents : une maison, une salle de classe et enfin une rue de bord de plage.

8 Annotation 2022-11-12 114813

L'exploration est très limitée afin de concentrer l'attention du protagoniste sur l'élément de la prévention du risque sismique.
Les avatars auront pour rôle dans les expériences de faire ce que l'utilisateur est censé faire ou ne pas faire dans la réalité en cas de séisme.

La simulation s'inspire du séisme des Saintes du 21 novembre 2004 d'une magnitude de 6,2.

Deux autres démonstrations sont prévues durant la semaine SISMIK auprès de la DEALDirection de l'environnement de l'aménagement et du logement et ses partenaires (ARSAgence Régionale de Santé, PIRAC, ARSAgence Régionale de Santé, Conseil régional et départemental, AMG, PIRAC, AFPS, OVSG, BRGM).

Cette expérience immersive inédite sur le risque sismique en Guadeloupe sera testée pour la première fois lors de la Semaine SISMIK avant d'être ensuite déployés en 2022 auprès des scolaires, du grand public et des entreprises.

Date : 17 novembre 2022
Organisation : DEALDirection de l'environnement de l'aménagement et du logement / XR Pedagogy / Rectorat
Financement : Etat (100%) env. 2 712 € (scénarios, équipement, démonstrations)
Intervenants : Mme PERRIGUEY

Contacts presse :
Mme PERRIGUEY (XR Pedagogy) : geraldine.perriguey@gmail.com
M. ROUMIEUX (DEAL - unité PSA) : sylvain.roumieux@developpement-durable.gouv.fr

Liens utiles : https://www.xrpedagogy.com/fr/

9 Annotation 2022-11-12 115450

Simulateur de séisme et animation à Baie Mahaut au centre commercial de Destreland

La Croix Rouge française met à disposition le simulateur de séisme de la DEALDirection de l'environnement de l'aménagement et du logement, samedi 20 novembre, toute la journée et prévoit diverses animations (gestes de premiers secours, posters, etc.),

Samedi 19 novembre 2022, de 9h à 17h
centre commercial
DESTRELAND

En faisant ressentir les effets d'un tremblement de terre, le simulateur de séisme permet de sensibiliser l'ensemble de la population au risque sismique dans des conditions de sécurité optimales. Il permet également de révéler des personnes (jeunes ou adultes) qui auraient développé un traumatisme suite à un séisme.

Le simulateur permet de reproduire trois séismes réels :

  • le séisme du 21 mai 2003 à Boumerdes en Algérie, magnitude 6,8, durée 31 s ;
  • le séisme du 27 août 1999 à Izmit en Turquie, magnitude 7.4, durée 39 s ;
  • le séisme du 22 février 2002 dans les Vosges, magnitude 5.4, durée 9 s.

Il existe deux autres simulateurs de séisme aux Antilles :

  • un en Guadeloupe, le "Sismobus", géré par l'Association Guadeloupéenne d'Éthique et de Vigilance (AGEV) ;
  • un en Martinique, géré par la Collectivité Territoriale de Martinique.

Date : 19 novembre 2022
Organisation : PIRAC

Contacts presse :
Mme. DEPALLE : melodie.depalle@croix-rouge.fr
Mme CORRO-BARRIENTOS : natalia.corro-barrientos@croix-rouge.fr

Liens utiles :
www.pirac.croix-rouge.fr
www.croix-rouge.fr

10 Annotation 2022-11-12 120309

Une journée de sensibilisation technique de l'Association Française du génie parasismique

Depuis une dizaine d’années, un important travail a été réalisé pour mieux connaître le comportement des maisons en bois traditionnelles réalisées aux Antilles. Le séisme et le cyclone ont été considérés dans ces études, soit séparément, soit ensemble. Ces travaux destinés aux différents professionnels de la construction en bois, fournisseurs de matériaux, concepteurs, bureaux d’études lorsqu’ils sont sollicités, charpentiers, contrôleurs techniques… ont été rédigés sur la base des normes Eurocodes

En parallèle à la rédaction de ces guides, des essais expérimentaux ont été conçus et réalisés en Guadeloupe en janvier 2013 pour tester des configurations proposées dans le Guide de construction parasismique et paracyclonique de maisons individuelles à structure en bois aux Antilles (dénommé ci-après Guide Bois Antilles) et le guide CPMI-EC8/Z5. Ces essais réalisés avec l’appui technique des professionnels locaux et l’aide financière de la région Guadeloupe ont suscité un engouement qui a préfiguré la réalisation d’autres essais par des constructeurs aux Antilles.

Durant cette conférence, il s’agira de présenter ces essais, les résultats obtenus et quelques exemples de dispositions constructives paracycloniques et parasismiques (multirisques) adaptées pour la construction Bois, en vue de l’élaboration et la rédaction d’un guide sur « la construction en bois aux Antilles- Synthèse des dispositions constructives et techniques parasismique et paracyclonique» (en rassemblant les différentes contributions de l’AFPS sur ce sujet dans différents ouvrages depuis plusieurs années intégrant aussi l’interprétation des essais réalisés disponibles).
La perspective de sortie des futures normes Eurocode 8 « 2020 » pour la construction bois et son contenu seront aussi évoqués.

12 Annotation 2022-11-12 120916

Date : Lundi 14 novembre 2022 – 13h30-16h30

Organisation :Paul QUISTIN, DEALDirection de l'environnement de l'aménagement et du logement

Contacts presse :

M. QUISTIN (AFPS) : paulquistin@orange.fr

M. ROUMIEUX (DEALDirection de l'environnement de l'aménagement et du logement - unité PSA) : sylvain.roumieux@developpement-durable.gouv.fr

Mme PHAROSE (DEALDirection de l'environnement de l'aménagement et du logement - pôle HBD) : clemence.pharose@developpement-durable.gouv.fr

Liens utiles : www.lcdp65.com

13 Annotation 2022-11-12 121947

DEAL - Service communication : Martine WHITE, responsable communication : martine.white@developpement-durable.gouv.fr

DEAL – Service risques énergie déchets – Pôle risques naturels : Sylvain Roumieux, Responsable de l’unité Plan séisme Antilles

sylvain.roumieux@developpement-durable.gouv.fr 0590 99 46 05 – 0690 83 26 01

L’ensemble des informations relatives à la semaine SISMIK est disponible en ligne :

https://www.guadeloupe.gouv.fr

https://www.guadeloupe.developpement-durable.gouv.fr

***

Le programme de la semaine SISMIK :

Affiche_Semaine_Sismik_2022-V221101

Le dossier de presse :

> Dossier de presse Sismik 2022-V221108 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,58 Mb