Révision des prix des produits pétroliers en Guadeloupe au 1er août 2022

 
 
Révision des prix des produits pétroliers en Guadeloupe au 1er août 2022

Au 1er août 2022, le litre de super sans-plomb est fixé à 1,92 €, celui du gazole route à 1,88 € et la bouteille de gaz à 23,60 € .

Avec l’application de la réduction des 15 cts/l

1°/ Pour les carburants routiers, les prix des produits pétroliers sont fixés comme suit :

Super sans plomb : 1,92 €/l soit -7 cts/l par rapport à juillet 2022 (1,99 €/l)

Gazole route : 1,88 €/l soit -9 cts/l par rapport à juillet 2022 (1,97 €/l)

A titre comparatif, sans application de la réduction des 15 cts/l

Super sans plomb : 2,07 €/l soit +8 cts/l par rapport à juillet 2022 (1,99 €/l)

Gazole route : 2,03 €/l soit +6 cts/l par rapport à juillet 2022 (1,97 €/l)

2°/ Prix maximum de la bouteille de gaz de pétrole liquéfié de 12,5 kg : 23,60 € au lieu de 23,66 € en juillet 2022, soit une baisse de 6 cts.

A titre de comparaison, en France métropolitaine, les prix moyens constatés en juillet 2022 sont de 2,01 €/l pour le super sans plomb et de 1,99 €/l pour le gazole.

Ces prix maxima résultent de la prise en compte du plan de résilience économique et social mis en place par l’État à la suite des augmentations de prix des produits pétroliers résultant du contexte international. Ce plan prévoit une aide exceptionnelle du gouvernement de 15 cts €/l pour le super sans plomb, les gazoles route et non routier en application du décret 2022-423 du 25 mars 2022. Ces prix résultent également de l’évolution des cours qui, sur les quinze premières cotations du mois de juillet 2022, enregistrent enfin des baisses :

Le contexte international se détend en raison notamment du gonflement des stocks de pétrole américain, du risque d’un ralentissement de l'économie chinoise et d'une récession mondiale du fait d’une forte inflation et des hausses de taux d'intérêt. In fine, l’ensemble des produits pétroliers voient leur prix baisser (Brut : -8,78% - Essence : -20,42% - Gazole : -15,34% - Gaz, (- 11,35%) ;

La parité euro/dollar est en baisse de 3.86 en moyenne. La chute de l’Euro est due aux effets conjugués de l’inflation doublée d’une croissance ralentie, des craintes de récession et de la guerre aux portes de l’Europe.

L’Observatoire des prix, des marges et des revenus de la Guadeloupe a été préalablement informé de ces évolutions.