Le Volontariat Territorial en Administration - VTA

La Guadeloupe en alerte rouge qualité de l'air

Le passage de masses d'air chargées en particules fines est à l'origine d'une augmentation des niveaux en particules fines PM10 dans l'atmosphère.

Gwad'Air prévoit pour ces vendredi 20 et samedi 21 mai 2022, le dépassement du seuil d'information et de recommandation fixé à 50 microgrammes par mètre cube sur 24 heures relatif aux particules fines PM10. 

 

Face à cette prévision et à la persistance de l'épisode, la procédure d’alerte sur persistance est recommandée conformément à l'arrêté préfectoral du 03/02/2020 relatif aux procédures d'information-recommandation et d'alerte du public en cas d'épisode de pollution de l'ambiant en Guadeloupe. 

 

Le niveau ROUGE est déclenché pour l'ensemble du territoire pour aujourd'hui et prévu pour demain.

 

gwadair

> Communiqué Dépassement SAP_SAP_PM10_20220520 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,27 Mb

> Voir l'article

Le Volontariat Territorial en Administration - VTA

 
 
 Le Volontariat Territorial en Administration - VTA

Le volontaire territorial en administration (VTA) s’adresse à un jeune diplômé (à partir de bac + 2) qui souhaite travailler dans une collectivité territoriale rurale. Le temps d’une mission de 12 à 18 mois, le VTA lui permet de renforcer ses compétences en ingénierie de projet.

Le VTA vise à renforcer l'ingénierie dans les territoires ruraux (principalement les EPCIÉtablissement public de coopération intercommunale ou les communes). Sur le même modèle que le volontariat territorial en entreprise (VTE), il permet à de jeunes diplômés d'un niveau Bac+2 minimum, d'effectuer une mission au service du développement des territoires ruraux.

Sont visées par le dispositif les  collectivités territoriales rurales (sur la base de la nouvelle définition établie par l'INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques et basée sur les grilles de densité, c'est-à-dire les territoires peu denses ou très peu denses). Les syndicats mixtes dont le siège social est situé dans un département rural ou dans un EPCIÉtablissement public de coopération intercommunale rural sont également éligibles. Les postes pourront également être portés par des communes de moins de 20 000 habitants de densité intermédiaire situées dans des départements ruraux, ou dans les intercommunalités de ces départements dès lors que la mission est au bénéfice de zones rurales telles que précédemment définies.

Le contrat du VTA prend la forme d'un contrat à durée déterminée, de type contrat de mission, de 12 à 18 mois pour remplir une mission qui doit porter sur un apport en ingénierie pour la collectivité territoriale, comme la réalisation d'un plan stratégique d'investissement pluriannuel, la consolidation d'un projet de territoire (notamment dans le cadre de la mise en œuvre des CRTE), le soutien au déploiement des programmes de l'ANCT (petites villes de demain, inclusion numérique, agenda rural), la préparation des dossiers de subvention des différents financeurs (État, Union européenne, collectivités locales, etc.), l'appui des équipes et des élus dans le montage de projets, etc.
Au-delà de ces quelques exemples, toute forme d'appui en ingénierie à des territoires ruraux est éligible au dispositif.

L'État accompagnera le recrutement d'un VTA par le versement d'une aide forfaitaire de 15 000 euros par VTA (quelle que soit la durée de la mission qui doit être entre 12 et 18 mois). Une enveloppe nationale de 200 VTA a été fixée pour 2021.

Les offres de poste proposées par les collectivités territoriales seront déposées par l'ANCT sur une plateforme accessible à l'adresse vta.anct.gouv.fr , pour une première vague de financement ouverte d'avril à juillet. Les offres seront alors visibles par les candidats qui pourront postuler auprès de la collectivité territoriale par cette plateforme.