#FranceRelance en Guadeloupe

ACCORD-CADRE - Soutien au spectacle vivant et aux festivals

 
 
ACCORD-CADRE - Soutien au spectacle vivant et aux festivals

En 2020 une crise sanitaire à l’échelle internationale d’une gravité majeure a vu le jour. Elle a généré des conséquences économiques et sociales très importantes.

Le territoire de la Guadeloupe n’a pas été épargné et reste marqué par une 4e vague particulièrement éprouvante.

Le secteur culturel, et plus spécifiquement le spectacle vivant à l’endroit de sa diffusion, a été frappé de plein fouet, se traduisant par une baisse drastique de l’emploi artistique et technique. L’impossibilité durable pour les artistes de proposer leurs créations à une population fragilisée, a eu pour conséquence majeure une précarité accrue à la fois pour les artistes et techniciens du spectacle.

La crise a révélé tant un fort besoin de structuration de ce secteur d’activité que l’impératif de proposer de nouveaux dispositifs, afin d’encourager des modes de fonctionnement vertueux que la profession appelle légitimement de ses vœux.

Le ministère de la Culture s’est engagé avec les collectivités et leurs élus à travers la mise en place d’un échelon d’échanges et d’expertise permettant de réfléchir à la mise en place de dispositif d’accompagnement des filières culturelles. A cet effet, la Direction des Affaires Culturelles (DACDirection des affaires culturelles) de Guadeloupe a installé en 2021 un Conseil Local des Territoires pour la Culture (CLTC).

Dans ce cadre, la DACDirection des affaires culturelles de Guadeloupe et la Région ont affirmé leur volontarisme à travailler sur ce secteur dans le sens de la coordination et de la complémentarité.

Le 10 novembre prochain sera signé un accord-cadre d’un montant total d’1,18 million d’euros ayant pour objet la déclinaison du Plan de Relance en soutien au spectacle vivant et aux festivals, avec l’emploi pour cible majeure, dans une adaptation aux singularités du territoire de la Guadeloupe.

A ce titre, l’Etat et la Région s’engagent à mener des actions sur trois axes :

  • Axe 1 : le déploiement en Guadeloupe de Cafés-Cultures, dispositif national d’aide à l’emploi artistique du spectacle vivant dans les cafés, bars et restaurants, assorti de la

    création d’un fonds exceptionnel régional complémentaire au dispositif Cafés-Cultures.

  • Axe 2 : Le soutien à la diffusion professionnelle par la création d’un fonds destiné aux équipes artistiques professionnelles indépendantes et aux lieux non éligibles au dispositif Cafés-Cultures.
  • Axe 3 : le soutien financier aux festivals culturels et le lancement d’une étude d’observation de ce secteur notamment son impact.

Éligibilité au dispositif  "Cafés Cultures" : gipcafescultures.fr 

Les cafés, bars et restaurants, les établissements recevant du public (ERPÉtablissements Recevant du Public) de type N catégorie 5 :

  • d’une jauge inférieure à 200 places
  • détenteurs d’une licence d’entrepreneur de spectacle de catégorie 1 (à partir de 6 représentations / an)

Une structure sera missionnée pour déployer le dispositif Cafés Cultures en Guadeloupe. Elle sera chargée d’informer les lieux concernés sur le dispositif, et de les accompagner pour leur en faciliter l’accès, notamment en termes d’obtention de la licence (formations à la sécurité).