France Relance : Installation du comité territorial de pilotage et de suivi

 
 
France Relance : Installation du comité territorial de pilotage et de suivi

Ce lundi 23 novembre 2020, le préfet, le président du Conseil régional et le directeur régional des finances publiques ont installé le comité territorial de pilotage et de suivi du plan de relance national en Guadeloupe.

Le comité a vocation à assurer un suivi des mesures déconcentrées du plan de relance, de donner une vision d'ensemble de l'application de France Relance en Guadeloupe et de signaler les difficultés rencontrées dans l'exécution.
comité de pilotage

Il s'appuiera en particulier sur un accord territorial de relance, qui sera signé en décembre 2020 par les principaux financeurs territoriaux du plan de relance, à savoir l'État, le Conseil régional et les collectivités locales.

L'accord territorial de relance permettra de flécher 135 M€ de crédits de l'État vers des actions spécifiques à la Guadeloupe.

À cela s'ajoutent des mesures complémentaires mobilisées par l'État pour soutenir et relancer l'économie guadeloupéenne notamment les mesures d'urgence économique avec à ce jour 87 M€ versés au titre du Fonds de solidarité, 89 M€ versés au titre du chômage partiel (pour 10 000 entreprises et 57 000 salariés) et 601 M€ de prêts garantis par l'État distribués (pour 3 700 entreprises).

S’ajoutent également les mesures portées par la Région Guadeloupe, le fonds régional d’urgence solidarité Région Guadeloupe qui a été servi à 598 entreprises, le soutien aux agriculteurs et aux restaurateurs (230 entreprises) et le fonds de soutien au secteur de l’évènementiel attribué à 333 bénéficiaires, pour un montant total de 1 M€.

Afin de soutenir l'économie guadeloupéenne, l'enjeu de France Relance est d'appuyer des projets prêts à démarrer, qui s'exécuteront en 2021 et 2022. Les différents membres du comité de pilotage ont convenu de l’importance d’assurer un suivi étroit des projets pour les exécuter dans les délais impartis et consommer les crédits attribués à la Guadeloupe.

À ce jour, plusieurs projets sont pressentis comme pouvant démarrer rapidement.