Défense et protection civiles

La Guadeloupe en alerte rouge qualité de l'air

Le passage de masses d'air chargées en particules fines est à l'origine d'une augmentation des niveaux en particules fines PM10 dans l'atmosphère.

Gwad'Air prévoit pour ces vendredi 20 et samedi 21 mai 2022, le dépassement du seuil d'information et de recommandation fixé à 50 microgrammes par mètre cube sur 24 heures relatif aux particules fines PM10. 

 

Face à cette prévision et à la persistance de l'épisode, la procédure d’alerte sur persistance est recommandée conformément à l'arrêté préfectoral du 03/02/2020 relatif aux procédures d'information-recommandation et d'alerte du public en cas d'épisode de pollution de l'ambiant en Guadeloupe. 

 

Le niveau ROUGE est déclenché pour l'ensemble du territoire pour aujourd'hui et prévu pour demain.

 

gwadair

> Communiqué Dépassement SAP_SAP_PM10_20220520 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,27 Mb

> Voir l'article

Sécurité et Défense - Protection des populations - Prévention des risques

 
Sécurité et Défense

Le préfet de la région Guadeloupe dispose d’un Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles (SIDPC), compétent dans les domaines de défense et de sécurité civile, que ce soit sous l'angle opérationnel ou réglementaire. Ses principales missions sont :

PRÉVENTION ET ALERTE

En amont du risque, les missions du SIDPCService Interministériel de Défense et de Protection Civiles sont pour l’essentiel :

  • La sensibilisation et l’information des populations et des élus sur les risques majeurs
  • L’étude des situations de crise.
  • L’élaboration, la mise à jour et le suivi des plans de secours.
  • L’organisation et la coordination des exercices départementaux.
  • Les travaux des commissions de sécurité, relatives aux établissements recevant du public.
  • Le suivi de la formation des secouristes, et la structuration du réseau des partenaires associatifs de la sécurité civile, tels que les associations de secourisme et de radioamateur.

EN PHASE OPÉRATIONNELLE

Au cœur de la crise, le SIDPCService Interministériel de Défense et de Protection Civiles assiste le Directeur de Cabinet du Préfet dans son rôle de Chef d’État-Major de crise, assure l’activation et l’animation de la salle opérationnelle de la Préfecture. Il se situe à l’interface entre le Préfet et tous les services engagés dans les plans de secours.
Les travaux prioritaires à assurer en phase opérationnelle sont :

  • La protection des populations (alerte, information et secours)
  • La continuité de l’action gouvernementale (transmission, communications)
  • La garantie et la protection des fonctions essentielles à la vie nationale (ravitaillement, transport, production d’énergie, télécommunications).

L'APRÈS-CRISE

Le Préfet coordonne le suivi de l’après-crise. Après les opérations de secours, l’aide aux populations change de nature mais devient indispensable pour satisfaire les besoins matériels (relogement, restauration du cadre de vie), apporter une assistance médicale, continuer d’informer et d’orienter les sinistrés.

Pendant cette période, le SIDPCService Interministériel de Défense et de Protection Civiles continue d’exercer son activité en liaison avec les services déconcentrés de l'État. Il élabore notamment (pour les catastrophes naturelles) les dossiers nécessaires à l’indemnisation des victimes de catastrophes naturelles.