Appels à projets

Appel à projets pour la constitution d’un Samu Social de Guadeloupe

 
 

La préfecture, la direction de l'Économie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités, le conseil départemental et l’agence régionale de Santé de Guadeloupe lancent un appel à projets en vue de la création d'un Samu Social, au sens de maraudes professionnelles, sur le territoire de la Guadeloupe continentale (hors îles du Sud) à compter du 1er janvier 2023.

Le dossier de candidature final devra être déposé le 17 octobre 2022 au plus tard sur la plateforme « démarches simplifiées », à l’adresse :
https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/aapsamusocial

Les maraudes et Samu sociaux sont le premier maillon du dispositif de veille sociale. Tout au long de l’année, mais également lors des phénomènes naturels, les équipes mobiles composées de professionnels et de bénévoles jouent un rôle primordial en allant à la rencontre des personnes à la rue pour leur apporter une écoute, une aide de premier secours et pouvoir amorcer un parcours d’insertion dans une portée d’accueil universel et inconditionnel.

Dans chaque département, ces structures agissent de façon complémentaire aux côtés des autres acteurs de premier accueil – accueils de jour, services d’accueil et d’orientation (SAO) coordonnés dans le territoire par le service intégré d’accueil et d’orientation (SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation) afin d’orienter les personnes sans domicile vers la réponse la mieux adaptée en fonction de leur situation.

Les maraudes représentent un modèle exemplaire de solidarité à l’égard des plus démunis en réunissant sous l’égide des opérateurs associatifs, des professionnels et des citoyens bénévoles souhaitant s’engager. Leur situation de proximité et leur rôle de prise en charge directe des personnes à la rue au quotidien, leur alloue une expertise et une connaissance de l’évolution des besoins, indispensables à l’adaptation de la réponse que l’État doit apporter aux personnes les plus démunies, qui, pour une grande part, resteraient «invisibles» sans ce travail « d’aller vers».

Dans cette optique, la préfecture de Guadeloupe et la Direction de l’économie de l’emploi, du travail et des solidarités (DEETS), en lien avec le Conseil départemental de Guadeloupe et l’Agence Régionale de Santé de Guadeloupe et des Îles du Nord, ainsi que les collectivités concernées ont, dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, souhaité expérimenter depuis plusieurs années, un Samu Social sur une partie du territoire (Pointe-à-Pitre, les Abymes, Baie-Mahault, Gosier, Saint-Anne, Saint-François, Moule, Morne-à-l’Eau et Petit-Bourg).

Au terme de cette expérimentation, il est apparu la nécessité de pérenniser le dispositif et d’en élargir le bénéfice au reste du territoire de la Guadeloupe continentale.

En conséquence, le Préfet de la Guadeloupe et la DEETS lancent, conjointement avec le Conseil départemental de Guadeloupe et l’Agence Régionale de Santé de Guadeloupe et des Îles du Nord, un appel à projet (AAP) afin de choisir un ou des opérateur(s) ou un ou des consortium(s) pour poursuivre les activités du Samu Social de Guadeloupe et les étendre sur l’ensemble du territoire de la Guadeloupe continentale (hors îles du Sud), à partir du 1er janvier 2023.

***

Le cahier des charges

> Cahier des Charges -AAP SAmu social 2022 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,30 Mb

> AAP SAmu social 2022 - format : ODT sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb