Mesures régionales pour lutter contre l'épidémie - allégement des mesures de freinage

 
 
Mesures régionales pour lutter contre l'épidémie - allégement des mesures de freinage

La diminution progressive mais lente de la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans notre archipel se confirme.
L'allègement progressif des mesures administratives mis en place depuis le 25 mai 2021 se poursuit.

La Guadeloupe entre dans une nouvelle phase d’allègement des mesures renforcée. En effet, la situation sanitaire en Guadeloupe continue de s’améliorer avec une baisse des indicateurs épidémiologiques.

Au regard de l’évolution favorable des indicateurs, l’allègement des mesures se poursuit dès ce mercredi 16  juin, aussi le couvre-feu s’applique désormais de 23h à 5h du matin.

Afin de continuer la tendance avec recul de la propagation de l’épidémie et de préserver les capacités du système hospitalier, il est important de respecter strictement les règles de distanciation, le port du masque et les gestes barrières lors de toutes les activités.
Le préfet rappelle que la vaccination est la meilleure solution pour sortir de la situation épidémique actuelle. Ouverte sans prise de rendez-vous préalable à la population âgée de plus de 12 ans, elle va nous permettre d’atteindre progressivement une immunité collective grâce à l’immunisation d’un maximum de nos concitoyens et de contribuer ainsi à la protection des plus fragiles.

Dès mercredi 16 juin, entre en vigueur :

  •  Le couvre-feu passe est abaissé à 23h ;

A compter du samedi 19 juin, les mesures suivantes entrent en vigueur :

  • Les rassemblements sur la voie publique sont autorisés dans la limite de 10 personnes ;
  • Les manifestations sportives peuvent se tenir sur la voie publique dans la limite de 50 personnes et à huis clos ;
  • L’accès aux établissements recevant du public est autorisé dans les conditions suivantes :
    • les salles de sport / fitness (ERPÉtablissements Recevant du Public de type X) sont autorisées à rouvrir, en mettant en œuvre une jauge de 50% ; l’affichage et le rappel des gestes barrières, l’aération des locaux et leur nettoyage régulier ; la sécurisation des flux ; le port du masque obligatoire, distanciation obligatoire de 2m à respecter en toutes circonstances, nettoyage systématique des machines, poids et haltères, avant et après utilisation par les adhérents.
    • Les salles de réunion, salles polyvalentes, d’exposition, chapiteaux, (ERPÉtablissements Recevant du Public de type L, T, CTS) peuvent rouvrir avec un accueil limité à 50 % des capacités et une activité uniquement en configuration assise avec port du masque obligatoire. La gestion des flux devra être assurée et la jauge affichée. La pratique de la danse reste interdite dans ces établissements.
    • Les bars sont autorisés à rouvrir leurs terrasses exclusivement, avec une jauge limitée à 50% de la capacité d'accueil et une consommation exclusivement en places assises avec des tables limitées à 6 convives.
    • Les restaurants peuvent accueillir leur clientèle à l’intérieur de l’établissement, en demi-jauge  et en limitant à 6 le nombre de personnes par table. L’animation musicale est autorisée, cependant la pratique d’activités dansantes demeure interdite.
    • Les casinos sont autorisés à rouvrir avec la mise en place d’une jauge maximale à 50%. Seules les activités de machines à sous sont autorisées (pas de jeux à table).
    • Concernant la pratique du sport, les entraînements à huis clos pour les adultes dans les gymnases, stades, piscines (ERPÉtablissements Recevant du Public de type X et PA) peuvent reprendre.
    • L’activité des navires à vocation touristique ou commerciale peut s’exécuter dans les conditions suivantes : pour les navires jusqu'à 20 places, emport maximal autorisé à 10 personnes + le pilote, au delà de 20 passagers la jauge est fixée à 50 % de la capacité d'accueil.

Depuis le mercredi 9 juin, de nouvelles mesures sont applicables aux déplacements de personnes par voie aérienne et maritime.

infographie_reouverture_calendrier
calendrier-3eme-phase-3

Déplacements et sorties :

Le couvre-feu reste en vigueur entre 20h et 3h. Durant cette tranche horaire, il est obligatoire de se munir également de l'attestation de déplacement dérogatoire disponible ici.

Port du masque et rassemblements

port du masque

Le port du masque pour toute personne de onze ans et plus est obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans lors de tout rassemblement de plus de 3 personnes, dans les rues fréquentées (présence d’école, de restaurant, d’administration, d’hôtel, etc.) et dans tous les établissements recevant du public (administrations, hôtels, médiathèques, stades, etc.).

vie sociale

Les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique, dans les espaces publics (plages y compris) ou dans un lieu ouvert au public, quelle que soit l’activité réalisée : sportive, culturelle, amicale, cultuelle sauf cérémonies funéraires, transports, marchés, manifestations revendicatives.

Les réunions électorales en plein air et limitées à 50 personnes sont autorisées.

Outre le strict respect des règles de distanciation, de port du masque et des gestes barrières, la vaccination du plus grand nombre doit être la solution pour la sortie pérenne de cette crise sanitaire, d’autant qu’elle est gratuite et ouverte à nos concitoyens de plus de 18 ans.

Le préfet réitère son appel au recours au télétravail le plus large possible dans les entreprises et les administrations publiques guadeloupéennes à l’instar des dispositions prises dans ses services dès lundi 19 avril.

La vaccination est la meilleure solution pour sortir de la situation difficile dans laquelle l’épidémie nous place. Ouverte sans prise de rendez-vous préalable à la population majeure de Guadeloupe, elle va nous permettre d’atteindre progressivement une immunité collective grâce à l’immunisation d’un maximum de nos concitoyens et de contribuer ainsi à la protection des plus fragiles. Depuis le début de la campagne, 76 285 injections ont été réalisées en Guadeloupe au 30 mai, soit 18,49 % de la population en Guadeloupe, 22,64 % à Saint-Martin et 57,26 % à Saint-Barthélemy. L’heure est à la mobilisation générale.

Si le nombre de patients admis en réanimation et si les taux de positivité et d’incidence ne devaient pas baisser de manière significative et si l’évolution de ces trois indicateurs allait dans le sens contraire indiquant que l’épidémie n’était pas maîtrisée, il faudrait revenir sur l’allégement de ces nouvelles mesures après concertations.

> Les conditions d'entrée par voie aérienne en Guadeloupe et les attestations

> Les conditions d'entrée par voie maritime en Guadeloupe

Suivre ce lien pour consulter les arrêtés préfectoraux