La cellule de suivi des passagers placés en isolement en Guadeloupe

 
 
La cellule de suivi des passagers placés en isolement en Guadeloupe

Depuis le mercredi 9 juin, date de la levée des motifs impérieux, et en complément des contrôles effectués à l'aéroport, la préfecture de Guadeloupe a mis en place une cellule de suivi des passagers placés en isolement.

Une équipe dédiée en préfecture

Installée en préfecture à Basse-Terre et armée par les associations agréées de sécurité civile, la plateforme a pour missions d'assurer le suivi actif et régulier des voyageurs venant de destinations qui exigent l’isolement, et de la correcte observance par ces personnes de la mesure :
Les attestations sur l'honneur récupérées par la Police aux Frontières à l'arrivée, comprenant les coordonnées téléphoniques et physiques, sont transmises à la cellule.

20210611_102703
20210611_102750
20210611_102842
     

Un suivi personnalisé des voyageurs en isolement

=> un 1er appel téléphonique systématique est organisé en début de période d’isolement. Il permet un échange avec les passagers pour rappeler l’ensemble des règles d’isolement. En cas de non-réponse ou de numéro erroné, les Forces de l'ordre se rendent au domicile.
=> D'autres suivis sont organisés notamment pour s’assurer qu'un premier rendez-vous a bien été pris pour effectuer le test à l'issue de la période d'isolement. Si ce n’est pas le cas, la cellule les oriente vers les centres de dépistage.  Là encore, en cas de non-réponse ou de numéro erroné, les forces de l'ordre se rendent au domicile. La cellule TAP RIPOSTE vérifie ensuite dans la base de données de l'ARS que le test a bien été fait et qu'il est négatif.

Un dispositif intégré sur le territoire

Si le résultat du test est positif, la plateforme régionale de "contact tracing" prend le relais.
La cellule de suivi des passagers est complémentaire de la plateforme RIPOSTE et de la Cellule Territoriale d'Appuis à l'Isolement (CTAI) qui ont pour mission de contacter et de prendre en charge les personnes malades dans les quatre heures suivant le diagnostic positif à la Covid-19.

Plateforme-riposte_frontpageactus
actualite_campagnect_contenu