Covid-19 - les conditions d'entrée par voie aérienne en Guadeloupe

 
 
Covid-19 - les conditions d'entrée par voie aérienne en Guadeloupe

Retrouvez dans cet article les conditions d'entrée et de sortie par voie aérienne en Guadeloupe.

> Depuis le lundi 18 janvier 2021, tout voyageur de onze ans ou plus, entrant par voie aérienne en Guadeloupe, doit présenter à l’embarquement le résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 72 heures avant le vol. Les tests antigéniques ne sont plus acceptés. Ces dispositions ne s’appliquent pas aux voyageurs en provenance de Martinique, sauf en cas de transit par ce territoire depuis un autre aéroport.

À l'issue du conseil de sécurité et de défense nationale qui s'est tenu ce vendredi 29 janvier 2021, le Gouvernement a décidé la mise en place des motifs impérieux pour voyager à destination et au départ des territoires d'Outre-mer depuis l'Hexagone. Ainsi, depuis le 2 février, tout déplacement entre la France hexagonale et la Guadeloupe doit être justifié d'un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé.

Par ailleurs, pour venir en Guadeloupe, à l’instar de l’ensemble des territoires ultramarins, il conviendra dorénavant de présenter une attestation sur l'honneur préalable à l’arrivée sur ces territoires avec déclaration de l'absence de symptôme et l'engagement sur l'honneur relatif à l'auto-isolement de 7 jours, 10 jours pour les voyageurs en provenance de Guyane.

Les déplacements de personnes en provenance ou en direction de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy, de la Guyane et de la Martinique sont également interdits sauf s’ils sont fondés sur un motif impérieux.

> Attestation sur l'honneur en provenance de PARIS - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb

> Attestation sur l'honneur en provenance de GUYANE - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,15 Mb

> Attestation sur l'honneur en provenance de Saint-Barth, Saint-Martin et de la Martinique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

> Attestation sur l'honneur de la Guadeloupe vers l'Hexagone - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,57 Mb

 

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

> Passagers en provenance et à destination de l'Hexagone

Depuis le 2 février 2021, les déplacements aériens entre la métropole et la Guadeloupe sont interdits sauf pour motifs impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé.

Les voyageurs de plus de onze ans arrivant en Guadeloupe doivent justifier d’un test PCR négatif réalisé dans les 72 h avant l’embarquement. Ce résultat négatif est un gage de sécurité et de santé publique : il est obligatoire et demandé dès l’enregistrement.
Les passagers doivent également présenter une attestation sur l’honneur qu’ils ne présentent pas de symptômes et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol à l'aide du formulaire adapté ci-dessus à compléter.

Les passagers en provenance de l'Hexagone s'engagent à un isolement prophylactique de 7 jours à l'arrivée à l'issue duquel un test doit être réalisé.

> Passagers en provenance et à destination de la Guyane

Pour limiter la propagation du variant brésilien, les passagers venant de Cayenne en direction de Pointe-à-Pitre, doivent désormais remplir des conditions indispensables : motif impérieux, Test PCR négatif datant de moins de 36h OU un Test PCR négatif datant de moins de 72h accompagné d'un autotest de moins de 24h, réalisation d'un test antigénique à l'aéroport à l'arrivée en Guadeloupe.

Les passagers en provenance de Cayenne doivent respecter quarantaine de dix (10) jours à l’adresse en Guadeloupe qu’ils auront indiquée et qui sera attestée par un justificatif de domicile. Un contrôle du respect de cet isolement, qui sera notifié par décision préfectorale, sera systématiquement effectué par les forces de l’ordre. Un test RT-PCR en fin de quarantaine sera à effectuer. Aucun transit n'est autorisé avant la fin de la quarantaine.

Les passagers de Guadeloupe arrivant en Guyane s'engagent à un isolement prophylactique de 7 jours à l'arrivée à l'issue duquel un test doit être réalisé.

Les compagnies aériennes sont tenues de refuser l’embarquement aux passagers qui ne présenteraient pas ce test négatif et l'attestation sur l'honneur.

> Passagers à destination et en provenance de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy

Un test PCR datant de moins de 72h est exigé ne concluant pas à une contamination par la covid-19 est exigé.

Par ailleurs les déplacements sont interdits sauf s’ils sont fondés sur un motif impérieux d'ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l'urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé.
A l'arrivée en Guadeloupe, les voyageurs devront présenter au transporteur maritime ou à la compagnie aérienne, avant embarquement, un ou plusieurs documents justificatifs ainsi qu'une déclaration sur l'honneur du motif de déplacement.

Plus d'informations et l'attestation pour se rendre à Saint-Barth et Saint-Martin sur le site de la préfecture :
http://www.saint-barth-saint-martin.gouv.fr/Actualites/LA-UNE/Actualites/Covid-19-Actualisation-des-conditions-d-entree-par-voie-aerienne-et-maritime-a-Saint-Martin-et-Saint-Barthelemy

> Entre la Guadeloupe et la Martinique

À compter du mardi 16 février 2021, les déplacements de personnes entre la Guadeloupe et la Martinique devront être justifiés d'un motif impérieux d'ordre personnel ou familial, de santé relevant de l'urgence et professionnel ne pouvant être différé.

A l'arrivée en Guadeloupe, les voyageurs devront présenter au transporteur maritime ou à la compagnie aérienne, avant embarquement, un ou plusieurs documents justificatifs ainsi qu'une déclaration sur l'honneur du motif de déplacement.

Plus d'informations et l'attestation pour se rendre en Martinique sur le site de la préfecture : https://bit.ly/2HKXSvP

Suivre ce lien pour lire les arrêtés préfectoraux