Pass sanitaire : ce qu'il faut savoir

 
 
Pass sanitaire : ce qu'il faut savoir

La Guadeloupe fait face à une 4e vague épidémique. Depuis le mercredi 21 juillet, tout public de 18 ans et plus doit justifier de la validité d’un « pass sanitaire » pour accéder aux lieux de loisirs, sportifs et de culture rassemblant plus de 50 personnes.

Le variant Delta - trois fois plus contagieux que la première souche - touche aujourd’hui tous les territoires français, Hexagone comme Outre-mer.

La situation régionale très tendue (flambée de la situation épidémique en Martinique) et les capacités hospitalières limitées de la Guadeloupe, relativement à la forte fragilité sanitaire de sa population, rendent cette accélération de l’augmentation particulièrement inquiétante et incitent à une surveillance accrue de la situation sanitaire territoriale.

Il est encore temps de freiner la circulation du virus en renforçant notre vigilance collective durant la période estivale, en respectant les gestes barrières et en se faisant vacciner.

Mise en place d’un Pass sanitaire aux établissements et rassemblements sportifs et culturels

L’obligation pour le public de 18 ans et plus de justifier de la validité d’un « pass sanitaire » est étendue partout en France le mercredi 21 juillet à tous les lieux de loisirs, culturels, sportifs, ludiques ou festifs, les foires ou salons professionnels rassemblant plus de 50 personnes.

Liste établissements concernés par le pass sanitaire

Le pass sanitaire sera également requis dans un certain nombre de manifestations et événements organisés sur la voie publique et dans l’espace public :

- pour les sportifs concourant dans des manifestations et compétitions sportives sur la voie publique accueillant plus de 50 participants ;

- pour les fêtes foraines comptant plus de 30 stands ou attractions ;

- pour les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs organisés dans l'espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l'accès des personnes.

Le pass sanitaire sera contrôlé par l’établissement au moyen de l’application « TousAntiCovid Verif » et conditionnera l’accès à celui-ci.

Vidéo tuto " TousAntiCovid Verif, une application pour les professionnels" ci-dessous :

> TUTO PASS-SANITAIRE : Utilisation de "Tous AntiCovid Verif" - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,59 Mb

L’obligation du pass sanitaire s’appliquera dans un premier temps au seul public de 18 ans et plus accueilli dans ces établissements. Elle est repoussée à la fin de l’été pour les jeunes de 12 à 17 ans et les salariés des lieux et établissements recevant du public concernés, le temps pour eux de se faire vacciner en entreprenant d’ici au 1er août de recevoir une première dose du vaccin.

Qu'est-ce que le pass sanitaire ?

Le pass sanitaire consiste à présenter, au format numérique (via l'application TousAntiCovid ) ou papier, une preuve de non contamination du Covid, parmi les trois suivantes (une de ces 3 preuves suffit) :

1. L'attestation de vaccination, à la condition que les personnes disposent d'un schéma vaccinal complet :

  • 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
  • 4 semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson de Janssen) ;
  • 7 jours après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).

2. La preuve d'un test négatif RT-PCR ou antigénique de moins de 48h.

3. Le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid, datant d'au moins 15 jours et de moins de 6 mois

A savoir : Les fiches résultats de tests RT-PCR et antigéniques négatifs et positifs ainsi que les attestations de vaccination sont déjà certifiées officiellement. Ce procédé évite les fraudes possibles liées à la présentation de faux résultats de tests.

pass sanitaire : preuve 1 vaccination
pass sanitaire : preuve 2 test
pass sanitaire : preuve 3 certification rétablissement

 

Comment fonctionne ce pass sanitaire ?

En format numérique : chaque utilisateur peut intégrer ses preuves numérisées dans le « Carnet » de l'application TousAntiCovid pour les stocker et présenter facilement ses certificats lors des voyages où le pass sanitaire sera exigé. Il est aussi possible de stocker les preuves pour ses enfants ou d'autres proches.

Cliquer ici pour télécharger l'application Anti-covid

A noter : Un dispositif d'assistance téléphonique gratuit est mis à la disposition des utilisateurs de l’application 7j/7, de 9h à 20h au 0 800 08 71 48.

Un guide pour récupérer et stocker son certificat de test et de vaccination est également disponible dans la FAQ de l’application TousAntiCovid.

En format papier : il sera également possible d'utiliser le pass sanitaire en format papier en présentant directement les différents documents demandés (test RT-PCR ou attestation de vaccination).

Qui concerne t-il ?

Le pass s'applique dès l'âge de 12 ans, en cohérence avec l'âge recommandé pour effectuer des tests RT-PCR naso-pharyngés et de la vaccination.

Les touristes étrangers doivent également se conformer à l'obligation de pass dans les lieux où celui-ci est en vigueur.

Qui peut me demander mon Pass sanitaire et quelles données sont accessibles ?

Pour gérer la vérification du pass sanitaire, les documents de preuve disposeront d'un QR code qui peut être flashé à l'aide de l'application TousAntiCovid Verif par les exploitants des établissements recevant du public.

Cette application a le niveau de lecture minimum avec les seules informations suivantes :pass valide/invalide et nom, prénom, sans divulguer davantage d'information sanitaire.

A noter : Le pass ne sera par exemple pas exigé pour les personnes qui seraient stationnées au bord des routes pour regarder le feu d'artifice du 14 juillet. Aussi, il ne s’agit en aucun cas d’appliquer ce pass à ce qui fait la vie quotidienne des Français. Les grandes surfaces, les lieux de travail, les services publics ou encore les restaurants ne sont pas concernés par ce pass.

> FAQFoire aux questions Mise en place du Pass Sanitaire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,65 Mb

Pass sanitaire européen

Harmonisation du Pass sanitaire à l’échelle européenne depuis le 1er juillet

Si la situation sanitaire s’améliore réellement, le variant Delta rebat les cartes et l'action contre le covid doit dépasser les frontières pour venir définitivement à bout du virus. Pour retrouver la liberté de circuler sans risque épidémique, le« pass sanitaire » est harmonisé à l’échelle européenne à compter du 1er juillet.
Toutes les preuves de test, de vaccin ou de rétablissement sont réunies sur un même« pass ».

Concrètement, le « pass » est intitulé « certificat Covid numérique de l’Union européenne ».
Les voyageurs européens peuvent présenter le « QR code » du certificat à la police aux frontières ou aux compagnies aériennes sans se soucier de la langue dans laquelle le certificat est écrit.
Un voyant vert ou rouge indique si le voyageur européen peut entrer sur le territoire ou non.
Cet outil présente trois avantages :

  • s'assurer que les voyageurs sont vaccinés ou non contaminés ;
  • garantir l’authenticité des documents ;
  • optimiser la gestion des flux pour l’été, à la veille d’une augmentation de 60% des déplacements touristiques.

Il est également possible de présenter une version papier de son« pass  ». L’outil est le même, et reconnu dans tous les pays européens. C’est également un dispositif sécurisé avec une signature numérique européenne.

Au sein de l’Union européenne :

Pour voyager au sein de l'Union européenne, il n'est actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de test préalable (-72h) sont exigées.

Ce pass sanitaire répond à la proposition de la Commission européenne de développer un « certificat vert numérique » (digital green pass), dont l'objectif est de permettre de manière sécurisée la reprise de la circulation des personnes entre les pays de l'Union européenne.

Hors Union européenne

Pour les voyageurs entrant en Guadeloupe, depuis un pays hors Union européenne, les flux touristiques sont rouverts depuis le 9 juin 2021 en fonction de la situation sanitaire de ces pays.

Une classification des pays est mise en place sur la base d'indicateurs sanitaires selon le niveau de circulation du virus :

• dans les pays « vert », où le virus ne circule pas activement, et où ne sont pas recensés de variants préoccupants, les voyages peuvent reprendre selon des modalités largement assouplies ;

• dans les pays « orange » où le virus circule activement mais dans des proportions maîtrisées, et sans diffusion de variants préoccupants, les conditions d'entrée en France sont plus restrictives, notamment pour les voyageurs non vaccinés ;

• dans les pays « rouge » où la circulation du virus est très active et où l'on constate une forte présence de variants préoccupants, des mesures renforcées sont mises en place : limitation stricte des personnes autorisées à voyager, tests à l'embarquement et à l'arrivée, mesures d'isolement et de quarantaine strictement contrôlées.

A noter : Dans l'attente d'une harmonisation européenne des critères de classification des pays « rouge », des mesures de contrôle des arrivées et d'isolement ont déjà été mises en place pour les voyageurs provenant de certains pays.

Plus d’informations sur les conditions d'entrée pour chaque pays pays à l'étranger : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/

Attention : le pass sanitaire ne dispense pas de l'application des gestes barrières et de la distanciation physique.

Pour aller plus loin, cliquez sur la vignette ci-dessous

 

> Dossier de presse Pass Sanitaire Européen - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,23 Mb