COVID 19 - Evolution des mesures administratives - début de la 1ere phase de déconfinement

 
 
COVID 19 - Evolution des mesures administratives - début de la 1ere phase de déconfinement

Comme il l’avait annoncé le 1er octobre dernier, l’amélioration de la situation sanitaire permet à Alexandre Rochatte, préfet de la région Guadeloupe, de confirmer une 1ere phase de déconfinement, à compter du vendredi 8 octobre.

Certains indicateurs montrent néanmoins que le virus circule toujours activement en Guadeloupe. Il est donc essentiel que les règles et les protocoles sanitaires qui seront en vigueur à compter du 8 octobre soient pleinement respectés, tels que les gestes barrières et la distanciation notamment dans l’espace professionnel. Le passage à une nouvelle étape du déconfinement est conditionné par le maintien à la baisse des indicateurs de suivi de l’épidémie. Un nouveau point de situation sera fait d’ici deux semaines.

Les mesures suivantes sont en vigueur depuis le 8 octobre, l’ensemble de ces mesures figurent dans l'arrêté préfectoral consultable ici : https://bit.ly/3aoO3hP

244530443_1675984299262919_6641575077759796110_n

Rassemblements et espaces publics :

- maintien du couvre-feu qui s’appliquera de 22 heures à 5 heures ;

- fin des limitations de déplacement en journée (fin de la limitation des déplacements à 10 kilomètres)  ;

- les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits sur la voie publique, dans les espaces publics (plages y compris) ou dans un lieu ouvert au public ;

- activités nautiques : interdiction des activités nautiques pendant le couvre-feu et interdiction des regroupements de navires à couple en journée, la réouverture des clubs de plongée est possible avec passe sanitaire au 1er entrant.

Activités commerciales :

- la jauge applicable aux centres commerciaux et magasins reste inchangée : 8 m² pour chaque client ;

- restaurants (terrasses et lieux clos):

            * pour les structures dont les capacités sont limitées à 30 convives ou clients au maximum, le passe sanitaire n’est pas requis jusqu’au 22 octobre  (il le sera au premier client à compter de cette date); elles doivent respecter le protocole suivant  : 6 personnes maximum par table, 1 mètre entre les chaises et mise en place d’un cahier de rappel,

            * le passe sanitaire est obligatoire au-dessus de cette jauge de 30 personnes,

            * les restaurants appliquant le passe sanitaire dès le premier client ne sont pas soumis au respect du protocole évoqué,

            *  la danse reste interdite dans ces établissements ;

- les bars et discothèques restent fermés, un travail est lancé avec les gestionnaires afin d’envisager leur ouverture dans la phase suivante ;

- les casinos peuvent rouvrir dans le respect des règles similaires à celles des restaurants jusqu’au 22 octobre (jauge de 30 personnes et avec application du passe sanitaire au-delà). Le port du masque y reste obligatoire.

 Activité de loisirs :

- l’accès aux plages et cours d’eau reste autorisé de 5 heures à 11 heures et de 15 heures à 18 heures avec une limite de regroupement à 10 personnes, les piques-niques restent interdits ; 

- les cinémas, les théâtres, les musées, les parcs, les jardins et les zoos peuvent rouvrir, dans le respect des règles similaires à celles des restaurants jusqu’au 22 octobre (jauge de 30 personnes et avec application du passe sanitaire au-delà). Un protocole sanitaire dédié est appliqué, le port du masque y reste obligatoire ; l’application du passe sanitaire dès le premier entrant ou le premier client reste possible avec un protocole adapté ;

- dans les théâtres et les cinémas un siège libre doit être laissé entre les spectateurs, cette règle n’est pas applicable aux spectateurs faisant partie d’un même groupe.

Activités sportives :

- les entraînements et les compétitions peuvent reprendre dans les stades et établissements non couverts, le passe sanitaire y est applicable, il ne sera exigé pour les mineurs de plus de 12 ans qu’à partir du 6 novembre. La pratique collective encadrée des majeurs est soumise à l’application du passe sanitaire. Les matchs et compétitions s’effectuent à huis clos ;

- les piscines peuvent rouvrir avec application du passe sanitaire ou respect d’une jauge de 30 personnes maximum (jusqu’au 22 octobre) ;

- les gymnases restent fermés ;

- les manifestations sportives sur la voie publique autorisées par la préfecture, peuvent se tenir avec application du passe sanitaire et à huis-clos.

- les salles polyvalentes, de réunion, de réception et les chapiteaux pourront être ouverts au public dans le respect des règles similaires à celles des restaurants jusqu’au 22 octobre (jauge de 30 personnes et avec application du passe sanitaire au-delà). Seules les activités assises sont autorisées et le port du masque reste obligatoire.

Il convient de rappeler que les protocoles spécifiques à chaque catégorie d’établissement ou d’activité continuent de s’appliquer.

 Pour rappel, le passe sanitaire permet de limiter les risques de diffusion épidémique, de minimiser la probabilité de contamination dans des situations à risque, et donc la pression sur le système de soins, tout en permettant de maintenir ouvertes certaines activités ou lieux en complément des protocoles sanitaires propres à chaque secteur. Il consiste en la présentation, numérique ou papier :

- d’un schéma vaccinal complet comprenant le délai d’attente en fonction du vaccin réalisé,

- d’un test négatif de moins de 72h pour les RT-PCR ou pour les tests antigéniques,

- du résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

L’ensemble des informations concernant le passe sanitaire sont disponibles sur le site : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire

La vaccination permet de se protéger et de protéger les autres. Couplé avec les mesures barrières, le vaccin est la seule solution permettant de maîtriser l’impact de l’épidémie de la Covid-19 sur le long terme.

Le couvre-feu

- Le couvre-feu reste en vigueur en Guadeloupe la nuit de 22 heures à 5 heures du matin, durant lequel les déplacements sont interdits, sauf motifs dérogatoires limités et avec attestation ci-dessous :

Lien pour remplir   en ligne l'attestation dématérialisée de déplacement dérogatoire

> Attestation de déplacement dérogatoire confinement septembre 2021 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,21 Mb

> Justificatif de déplacement professionnel à télécharger - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb

Les motifs dérogatoires

Les déplacements au-delà de ce rayon seront soumis à la présentation d’une attestation de déplacement dérogatoire justifiant d’une exception à l’interdiction des déplacements parmi les motifs suivants :

1° Déplacements à destination ou en provenance :
a) Du lieu d'exercice ou de recherche d'une activité professionnelle et déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
b) Des établissements ou services d'accueil de mineurs, d'enseignement ou de formation pour adultes ;
c) Du lieu d'organisation d'un examen ou d'un concours ;

2° Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle, des achats, des retraits de commandes et des livraisons à domicile ;

3° Déplacements pour effectuer des consultations, examens, actes de prévention et soins ne pouvant être assurés à distance et pour l'achat de médicaments ;

4° Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires, pour la garde d'enfants, ainsi que pour les déménagements ;

5° Déplacements des personnes en situation de handicap et, le cas échéant, de leur accompagnant ;

6° Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ou pour se rendre dans un service public ou chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;

7° Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative ;

8° Déplacements à destination ou en provenance d'un lieu de culte ;

9° Participation à des rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public qui ne sont pas interdits en application de l'arrêté préfectoral ;

10° Déplacements liés à des transferts ou transits vers ou depuis l’aéroport dans le cadre de déplacements de longue distance relevant de l'un des motifs mentionnés au présent article.

Les attestations et justificatifs professionnels

Les personnes souhaitant bénéficier de l'une de ces exceptions doivent se munir, lors de leurs déplacements hors de leur domicile, d'un document leur permettant de justifier que le déplacement considéré entre dans le champ de l'une de ces exceptions, en plus de l’attestation de déplacement dérogatoire ci-dessous :

 

Lien pour remplir   en ligne l'attestation dématérialisée de déplacement dérogatoire

> Attestation de déplacement dérogatoire confinement septembre 2021 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,21 Mb

> Justificatif de déplacement professionnel à télécharger - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb