Le plan Chlordécone IV

Le plan Chlordécone IV

 
 
Le plan Chlordécone IV

Présenté par le préfet de Guadeloupe le mercredi 24 février 2021 à l’occasion du comité de pilotage local, le plan Chlordecone IV (2021-2027) a été élaboré en associant collectivités, associations, organisations professionnelles, scientifiques, et après une consultation publique organisée fin 2020.

Ce plan a pour ambition de protéger les populations contre cette pollution environnementale persistante et prendre en charge ses impacts qu’ils soient sanitaires, environnementaux ou économiques. Il est la traduction de l’engagement du Président de la République de faire en sorte que l’État « avance sur le chemin de la réparation et des projets ».

Le Plan Chlordécone IV vise à poursuivre et à renforcer, les mesures déjà engagées pour réduire l’exposition des populations à la pollution par la chlordécone en Guadeloupe et en Martinique, ainsi qu’à déployer des mesures d’accompagnement adaptées.

Il comporte six stratégies permettant de couvrir l’ensemble des enjeux et priorités pour la population avec la stratégie communication, recherche, formation-éducation, santé-environnement-alimentation, santé-travail et socio-économique. Certaines actions phares par stratégie seront déclinées à très courts termes tels que :

  • Communication : Création d’un site internet et d’une charte graphique permettant de communiquer efficacement et harmonieusement de manière inter-régional à destination des publics cibles.
  • Recherche : Assurer une coordination locale de la recherche sur la Chlordécone aux Antilles par l’animation du réseau des acteurs locaux de la recherche et par l’objectif de réaliser 100 % des analyses de chlordécone aux Antilles d’ici 2023.
  • Formation et éducation : Pour former les citoyens dès le plus jeune âge et par la formation des enseignants au sein de l’établissement public local d’enseignement et de formation professionnels agricoles (EPLEFPA)
  • Santé - environnement – alimentation : pour protéger la santé et l’environnement et pour promouvoir une alimentation locale saine et durable vers le « zéro chlordécone »
  • Santé - travail : Formation des médecins pour repérer les pathologies liées aux pesticides et accompagner les patients dans la déclaration et la prise en charge dans le cadre du fonds d’indemnisation des victimes des pesticides.
  • Socio-économique : pour accompagner les professionnels impactés notamment par un diagnostic par exploitation & recommandations, sur la base des analyses de sols et d’eau avec pour objectif de suivre entre 20 et 50 nouveaux producteurs chaque année et par la poursuite de l’accompagnement de la filière de la valorisation des produits de la pêche professionnelle grâce à la participation à la démarche macaron pêche et la réalisation d’un diagnostic socio-économique des entreprises de pêche suivi de la mise en place d’un centre d’accompagnement administratif.

Pour s’assurer de la bonne mise en œuvre des stratégies, le Gouvernement a nommé, le 5 février, Edwige Duclay, directrice de projet chargée de la coordination interministérielle du plan. Elle a participé au comité de pilotage local ;  « Je suis ravie de travailler sur ce dossier qui me tient particulièrement à cœur. Ma mission sera de veiller à la bonne mise en œuvre du plan en lien avec les préfets, les ministères concernés et les parties prenantes. Je souhaite travailler avec tout le monde au niveau national et au niveau local. Je me rendrai régulièrement aux Antilles ». Elle a rencontré différents acteurs locaux à l’occasion de ce premier déplacement en Guadeloupe.

> Synthèse de la présentation du Plan chlordecone Outre-mer - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,54 Mb

> Synthèse de la consultation publique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,61 Mb

> Brochure de présentation du plan chlordecone - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,56 Mb

> Plan chlordecone IV - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 14,54 Mb