France Relance : point sur l’état d’avancement des travaux en Guadeloupe en mai 2021

 
 
France Relance : point sur l’état d’avancement des travaux en Guadeloupe en mai 2021

Ce mardi 18 mai 2021, le comité territorial de pilotage et de suivi du plan de relance en Guadeloupe s’est réuni pour faire un point sur l'état d’avancement des travaux menés depuis le dernier comité de pilotage, réuni en mars dernier.

Pour rappel, l'accord territorial de relance prévoit la mobilisation de 205 M€ en 2021 et 2022, dont 135 M€ minimum de crédits État et 70 M€ de crédits apportés par le Conseil régional.

Le 13 avril dernier, un accord départemental a été signé entre l’État et le conseil départemental précisant l’engagement des deux parties, notamment en réponse au 3ème volet du plan de relance relatif à la cohésion sociale et territoriale. Ce sont ainsi 86,5M€ de crédits d’investissement de la collectivité qui sont mobilisés, avec un cofinancement du département de 3,8 M€ pour les contrats aidés.

Cette programmation de crédits d’État pour la relance sera largement augmentée par des crédits supplémentaires de l’État dédiés à la Guadeloupe, dont une enveloppe de 154M€ dans le cadre des suites du Ségur de la Santé.

comité suivi

À ce jour, 108,5 M€ des crédits de l’État sont programmés, en dehors des dispositifs plan jeunes/baisse des impôts et des 53 M€ territorialisés. Ainsi, parmi les mesures identifiées par le plan de relance national et déclinées en Guadeloupe, les premiers crédits mobilisés par l’État permettent la réalisation de nombreux travaux, notamment :

  • 6,5M€ de crédits nationaux territorialisés pour la rénovation thermique des bâtiments des collectivités, dont 2,8M€ pour le Conseil départemental pour l’immeuble départemental des solidarités et 3,7 M€ pour les communes. 23 dossiers sont en cours d’instruction dans le cadre de l’appel à projets, pour un montant d’aide sollicitée de 7,3M€.
  • 1M€ de crédits territorialisés pour la réhabilitation des friches par 2 appels à projets régionaux prévus avec une enveloppe par session de 500 000€. Le premier appel à projets est en cours d’instruction et le second est prévu en 2022.
  • 421 000€affectés à la restauration d’espaces naturels dégradés et restauration d’habitats de tortues marines.
  • La restauration des milieux terrestres « MobBiodiv restauration ». L’annonce des résultats cet appel à projets aura lieu en juillet. Consultez l’appel à projets sur le site de la préfecture de Guadeloupe (cliquer ici ).
  • 1,7M€ allouésaux 10 projets portés par le Parc National : programme d’animations, espace muséographique, sentier d’interprétation, visites virtuelles, cartographie, aménagement de traces, recherche scientifique.
  • 400 000€ pour le Conservatoire du littoral : sentiers des marais de Port-Louis et travaux de restauration des étangs (à Saint-Martin correspondant à 200 000€).
  • 32,9M€ alloués au Plan Séismes Antilles déclinés en Guadeloupe comme suit (consulter le communiqué du ministère des Outre-mer en cliquant ici) :
    • 19,2 M€ pour la mise aux normes des bâtiments de l’État : Palais d’Orléans de la préfecture à Basse-Terre et la sous-préfecture à Pointe-à-Pitre ;
    • 13,7 M€ pour un plateau technique au Centre Hospitalier de Basse-Terre.
  • Économie circulaire qui passe par l’investissement dans le recyclage et l’emploi (176 000€) et la modernisation des centres de tri /recyclage des déchets (245 000€).
  • Un budget de 130 000€ alloués aux 7 projets lauréats de l’appel à projets des « jardins familiaux ». Le préfet de région a d’ailleurs visité, le samedi 8 mai, le jardin partagé de l'association "GALLARD DOUBOUT" à Saint-Claude. Le projet « Dé men pou Jaden » figure parmi les 8 lauréats de Guadeloupe de l'appel à projets « Jardins partagés ou collectifs ». Vous pourrez retrouver le détail des 8 projets sélectionnés en sur le site de la DAAF Guadeloupe : https://bit.ly/3f3FwmJ
    gallard doubout
    •  
  • En matière d’infrastructures et de mobilité verte : un aménagement spécifique au réseau d’arrêts de bus sera mis en place, ainsi qu’au niveau du transport urbain avec une priorité accordée aux arrêts permettant l’inter-modalité et la création de chemins piétonniers.

      > Un nouveau projet de réalisation d ‘une piste cyclable, sélectionné en avril dernier, vient compléter les 5 autres projets lauréats de 2020. La nouvelle liaison reliera Basse-Terre à la rivière du Gallion pour un coût de 630 000€.

  • Cohésion sociale et territoriale : dans le cadre de l’appel à projets local « Plan de soutien aux associations de lutte contre la pauvreté », 20 projets ont été retenus dont 4 à Saint-Martin pour 1,1M€ (Ex : prévention de la fracture numérique, espace numérique et multimédia, épicerie sociale itinérante, crèche, ateliers de quartiers, jeunes au service des anciens et à mobilité réduite). Retrouvez le détail de l’appel à projets et les associations sélectionnées sur le site de la préfecture de Guadeloupe en cliquant ici .

  
ZOOM SUR LES CONSEILLERS NUMÉRIQUES FRANCE SERVICES

Rapprocher le numérique du quotidien des français constitue une ambition majeure du plan France Relance.

C'est ainsi que le Gouvernement a mobilisé 200M€ afin de proposer une solution d'accompagnement au numérique à tous les français en cohérence avec leurs besoins et en proximité de chez eux. Cela passe notamment  par le recrutement de 40 000 conseillers numériques.

L'Etat assure le financement, pour une durée de deux ans,  de chaque poste crée à hauteur de 50 000€ (majoré en Outre-mer).

La Guadeloupe se verra à terme octroyer une cinquantaine de conseillers numériques. D'ores et déjà le comité national de sélection a doté le département de 25 conseillers numériques : 16 à destination des collectivités publiques et 9 à destination du secteur privé et associatif, représentant un apport de 150 0000€, qui atteindra à échéance près 300 000€.

 

AIDES AUX ENTREPRISES

Par ailleurs, à ce jour, plus de 675 M€ de prêts garantis par l’État ont été distribués à 4 425 entreprises.

160M€ du fonds national de solidarité ont été affectés à plus de 80 000 dossiers aidés (volet 1) déposés par les entreprises guadeloupéennes. 106,5 M€ont été mobilisés pour prendre en charge l’activité partielle de plus de 65 400 salariés guadeloupéens dans près de 11 300 entreprises.

La baisse des impôts de production en Guadeloupe représente près de 25,4M€, au bénéfice de 3 395 entreprises, pour la seule année 2021, et bénéficiera de façon pérenne aux entreprises du territoire.

La Région a quant à elle mobilisé 4,42 M€ d’aides versées à 1 259 entreprises au titre du volet 2 du Fonds national de solidarité auxquels s’ajoutent 729 653 € pour 19 discothèques, ainsi que 4,2M€ d’aides versées aux entreprises au titre du fonds régional d’urgence TPE et 12,96 M€ de prêts accordés dans le cadre du dispositif « Prêt Rebond ».

De nombreux appels à projets nationaux et locaux sont actuellement ouverts et accessibles aux administrations, entreprises et associations guadeloupéennes. Toutes les informations sont disponibles sur le site du ministère de l’économie, des finances et de la relance (https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance ) et sur la page dédiée du site de la préfecture (https://www.guadeloupe.gouv.fr/Politiques-publiques/Entreprises-economie-emploi-finances-publiques/FranceRelance-en-Guadeloupe ).