Appel à projets 2017

La Guadeloupe en alerte rouge qualité de l'air

Le passage de masses d'air chargées en particules fines est à l'origine d'une augmentation des niveaux en particules fines PM10 dans l'atmosphère.

Gwad'Air prévoit pour ces vendredi 20 et samedi 21 mai 2022, le dépassement du seuil d'information et de recommandation fixé à 50 microgrammes par mètre cube sur 24 heures relatif aux particules fines PM10. 

 

Face à cette prévision et à la persistance de l'épisode, la procédure d’alerte sur persistance est recommandée conformément à l'arrêté préfectoral du 03/02/2020 relatif aux procédures d'information-recommandation et d'alerte du public en cas d'épisode de pollution de l'ambiant en Guadeloupe. 

 

Le niveau ROUGE est déclenché pour l'ensemble du territoire pour aujourd'hui et prévu pour demain.

 

gwadair

> Communiqué Dépassement SAP_SAP_PM10_20220520 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,27 Mb

> Voir l'article

Un nouvel appel à projets pour le soutien au développement de l’économie sociale et solidaire

 
 
Un nouvel appel à projets pour le soutien au développement de l’économie sociale et solidaire

Le ministère des Outre-mer reconduit pour 2017 l'appel à projets "Économie Sociale et Solidaire" (ESS). A hauteur de 2,5 millions d’euros, il sera ouvert du 15 décembre 2016 au 15 février 2017.

Un premier appel à projets ESS a été lancé en avril 2016. Sur 336 projets présentés alors, 44 ont été retenus, dont 3 en Guadeloupe : Le premier projet porté  par l’association RESAX, a donné naissance à  "Les Abeilles", le premier garage solidaire de Guadeloupe. Situé à Morne-à-L’eau, il accueille et forme aujourd'hui des jeunes en insertion à la mécanique auto. Il permet également aux bénéficiaires des minimas sociaux d’acheter et/ou de faire réparer leur véhicule à bas coût.

Le second projet porté par l'UDAF  concerne aussi l'aménagement d'un garage solidaire,  mais en nord Grande-Terre, doublé d'une auto-école et d'un taxi solidaire.

Acajou alternatives enfin, s'apprête à créer une plate-forme numérique avec un dispositif de géolocalisation pour proposer un service de transport accompagné personnalisé. L’objectif ici est de rompre l’isolement, la perte d’autonomie et la rupture du lien social, notamment pour les personnes âgées.

Tous ces projets ont été présentés, sur le terrain, à Ericka Bareigts, la ministre des Outre-mer, lors de sa visite dans l'archipel en octobre dernier.

Soutenir la dynamique

Le nouvel appel à projets 2017 lancé avec les Préfets de Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion et Mayotte a pour ambition de faire émerger des projets de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) dans neuf secteurs : l’auto-construction et l’habitat coopératif, la santé et les services sociaux, la mobilité durable, le numérique, l’économie circulaire, l’environnement et les économies d’énergie, les innovations touristiques, les circuits courts de l’agro-alimentaire. Un neuvième axe a été ajouté, portant sur l’intégration des territoires d’Outre-mer dans leur environnement régional. Il permettra par exemple de développer la promotion et l'exportation des savoir-faire locaux, l'intégration de partenaires des bassins régionaux dans des projets locaux, la mutualisation de démarches…

Avec ce nouvel appel à projets, Ericka Bareigts veut soutenir la dynamique de l’Économie Sociale et Solidaire dans les Outre-mer, qui représente aujourd’hui 51 000 emplois et plus de 4 000 employeurs, et encourager ainsi le plus grand nombre d’acteurs à développer leur projet. Alors que le mois de l’ESS s'est terminé fin novembre, cet appel à projets marque une nouvelle reconnaissance de ce secteur porteur pour les Outre-mer. Les lauréats seront désignés en mars 2017.

Tout au long de cet appel à projets, la préfecture assurera la mise en ligne du dossier de candidature et leur réception, avant analyse et sélection, pour toute aide au montage du dossier, il convient d'écrire à : aapess@guadeloupe.pref.gouv.fr