#FranceRelance en Guadeloupe

Le Plan Régional d’investissement dans les compétences (PRIC) est prolongé

 
 
Le Plan Régional d’investissement dans les compétences (PRIC) est prolongé

Ce mardi 4 mai 2021, Alexandre Rochatte, préfet de région, et Ary Chalus, président de la région Guadeloupe, ont signé l’avenant du pacte régional d’investissement dans les compétences.

La signature de l’avenant PRIC 2021 constitue un engagement sans précédent de l’État et de la Région pour augmenter le nombre de places en formation pour les jeunes et les demandeurs d’emplois, orientés en priorité vers les 4 secteurs et 2 filières stratégiques porteurs d’emplois en Guadeloupe.

Le Plan Régional d’investissement dans les compétences (PRIC) porte une ambition très forte en matière de formation professionnelle : 184 800 000 M€ sont programmés sur les 4 années (2019-2022). L’État finance 88.8 M€ et la Région 96 M.

Signé le 8 juillet 2019 et couvrant la période 2019-2022, le PRIC est le résultat d’un partenariat État-Région. Il vise à former et à accompagner les demandeurs d'emploi et les jeunes peu qualifiés, éloignés du marché du travail.

Il identifie également trois objectifs complémentaires :
- proposer des parcours qualifiants vers l’emploi, en lien avec les besoins de l’économie en temps réel et de façon prospective ;
- garantir l’accès des publics fragiles aux parcours qualifiants ;
- moderniser l’ingénierie de la formation, ses modes de mise en œuvre et l’accompagnement des stagiaires pendant la formation.

L’État et la Région concrétisent ainsi leur volonté commune d’intensifier leurs efforts dans le cadre du plan de relance et du plan "1jeune-1solution". En deux ans, ce sont près de 6 000 entrées en formation qui ont été assurées. En 2021, ce sont 4700 places de formation qui seront financées pour les demandeurs d'emploi en Guadeloupe.

Les nouveautés du PACTE en 2021

L’État renforce les moyens financiers pour la formation des jeunes et inscrit 5.5M€ supplémentaires issus du plan #1jeune1solution afin d’ouvrir de nouvelles formations.

1/ Plus de 700 parcours de formation supplémentaires seront ainsi disponibles pour les jeunes.

Ils s’adressent aux jeunes âgés de 16 à 29 ans révolus, peu ou pas qualifiés ou déjà titulaires d’un baccalauréat, notamment les personnes en situation d’échec dans l’enseignement supérieur.

2/ Les parcours de formation seront orientés vers les métiers qui recrutent et qui recruteront.

Au-delà des filières stratégiques identifiées par France Relance (numérique, transition écologique, santé) d’autres secteurs prioritaires sont identifiés en Guadeloupe :
- Économie Blue
- Agro-transformation
- Construction
- Économie sociale et solidaire

3/ En 2021, le PRIC est doté d’un budget d’une ampleur dépassant les 53 M€

- Financement Région : 24 M€
- Financement Etat Pacte :23.8 M€
- Financement Etat #1jeune1solution : 5.5 M€