#FranceRelance en Guadeloupe

France Relance : Point sur l’état d’avancement des travaux en Guadeloupe

 
 
France Relance : Point sur l’état d’avancement des travaux en Guadeloupe

Ce lundi 15 mars 2021, le comité territorial de pilotage et de suivi du plan de relance en Guadeloupe s’est réuni. Co-présidés par le préfet de la région Guadeloupe, le président du Conseil régional, et le directeur régional des Finances publiques, le comité a fait un état d’avancement des travaux menés depuis la signature de l’accord territorial de relance en décembre dernier et un premier comité de pilotage en janvier.

Pour rappel, cet accord prévoit la mobilisation de 205 M€ en 2021 et 2022, dont 135 M€ de crédits État et 70 M€ de crédits apportés par le Conseil régional.

Cette programmation de crédits pour la relance sera largement augmentée par des crédits supplémentaires de l’État dédiés à la Guadeloupe, dont une enveloppe de 154M€ pour la Guadeloupe et les îles du Nord dans le cadre des suites du Ségur de la Santé.

Ainsi, parmi les mesures identifiées par le plan de relance national et déclinées en Guadeloupe, les premiers crédits mobilisés par l’État vont permettre la réalisation de nombreux travaux, notamment :

  • 8,1M € de crédits nationaux territorialisés pour la rénovation thermique des bâtiments des collectivités par des appels à projets ouverts aux collectivités du territoire.
  • 30,7M€ seront territorialisés sur les sujets de biodiversité dans les territoires et dans le cadre du Plan Séisme Antilles (rénovation de bâtiments scolaires, etc). Le Conservatoire du littoral bénéficiera de 1,4M€, pour 5 projets prévus.
  • 395 000€ sont programmés pour les premiers projets programmés en matière d’économie circulaire afin de promouvoir la valorisation des déchets organiques et le recyclage sur l’île, avec la mise en place de bornes de dépôt volontaire du textile et de linge à Cap Excellence ou encore la mise en place d’un circuit de collecte de matériel médical pour réparation et réutilisation par l’AGSPH Guadeloupe.
  • 1,5M € prévus en 2021 au titre du soutien à l’investissement industriel. Plusieurs projets sont déjà actés, dont l’augmentation de la capacité de stockage et d’embouteillage de la distillerie Longueteau, à Capesterre-Belle-Eau, où se sont rendus le Préfet et le Président du Conseil régional le mercredi 10 mars 2021, projet qui recevra un soutien de 800 000€ de « Territoires d’industrie ».
  • Près de 1,1M€ vont être mobilisés par l’État pour la restauration de monuments historiques. Le Préfet et le Président du Conseil régional ont assisté le mercredi 10 mars à la présentation des travaux d’urgence qui seront financés par l’État et la Région Guadeloupe pour 1M€ chacun en l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, à Pointe-à-Pitre. Le Fort Napoléon, à Terre-de-Haut, bénéficiera également d’un financement de 600 000€ pour sa rénovation.
  • Le financement du Plan Jeunes en Guadeloupe représente près de 902 contrats d’apprentissage ayant bénéficié d’une aide exceptionnelle depuis les mois de Juillet-Août 2020, 134contrats uniques d’insertion (CIE) dans le secteur marchand et contrats Parcours emploi compétences (PEC) dans le secteur non marchand signés en 2020 et 2021.
  • 4,5 M€ pour la création de pistes cyclables à Baie-Mahault, Sainte-Anne, Deshaies, Saint-François et Gourbeyre.

De nombreux appels à projets nationaux et locaux sont actuellement ouverts et accessibles aux administrations, entreprises et associations guadeloupéennes. Toutes les informations sont disponibles sur le site du ministère de l’Économie, des finances et de la relance (https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance ) et sur la page dédiée du site de la préfecture (https://www.guadeloupe.gouv.fr/Politiques-publiques/Entreprises-economie-emploi-finances-publiques/FranceRelance-en-Guadeloupe ).

 Par ailleurs, à ce jour, plus de 660 M€ de prêts garantis par l’État ont été distribués à 4 270 entreprises. 140 M€ du fonds national de solidarité ont été affectés à 20 000 entreprises guadeloupéennes, tandis que 101,2 M€ ont été mobilisés pour prendre en charge l’activité partielle de plus de 61 000 salariés guadeloupéens dans près de 10 550 entreprises.

La baisse des impôts de production en Guadeloupe représente près de 25,4M€, au bénéfice de 3 395 entreprises, pour la seule année 2021, et bénéficiera de façon pérenne aux entreprises du territoire.

L’État et le Conseil Régional ont mobilisé 4,32 M€ d’aides versées à 1 234 entreprises au titre du volet 2 du Fonds national de solidarité, et la Région a mobilisé 3,7 M€ d’aides versées aux entreprises au titre du fonds régional d’urgence TPETrès petites entreprises (au profit de 521 entreprises) et accordé 12,13 M€ de prêts (au profit de 222 entreprises) dans le cadre du dispositif « Prêt Rebond » (flash rebond et rebond classique).

 Parallèlement, la collectivité régionale est d’ores et déjà mobilisée pour le lancement d’un certain nombre opérations et/ou procède à la mise en œuvre des étapes préalables. Parmi ceux-ci on peut citer :

 

  • En matière de rénovation thermique, lancement ce semestre de la procédure de sélection des prestataires en charge de la réalisation des audits énergétiques des bâtiments régionaux, dans une optique d’amélioration de leur performance énergétique et environnementale.
  • Dans le cadre du plan séisme Antilles : démarrage des travaux de confortement parasismique d’écoles primaires dont la région assure le portage ; lancement prochain des études pour la restructuration du lycée Gerty Archimède ; démarrage de travaux de mise aux normes parasismiques d’ouvrages d’art sur le réseau routier national.

 

  • En matière de distribution d’eau potable et d’assainissement : engagement début avril 2021 de la première partie de la mission d’assistance technique aux opérateurs d’eau dans le cadre de la poursuite des travaux de réquisition et lancement de la 2eme tranche des travaux de recherche et de réparation de fuite.

 

  • Dans le domaine de la cohésion sociale et du numérique, l’étude de faisabilité relative à la mise en place du Wifi territorial a été lancée ce mois de mars 2021.