#FranceRelance en Guadeloupe

France Relance : 27 batiments seront rénovés thermiquement en Guadeloupe et à Saint-Martin

 
 

Le Gouvernement s’est engagé dans un programme ambitieux de rénovation thermique des bâtiments de l’Etat et de ses établissement publics : En Guadeloupe et à Saint-Martin, ce sont 27 projets qui ont été retenus.

infographie

Les opérations d’investissement sont réparties dans8 communes de l’archipel et dans la collectivité de Saint-Martin, elles sont détaillées comme suit :

Opération Commune Budget alloué
Construction d'un site interministériel vertueux Collectivité de Saint-Martin 38,8 Millions €
Rénovation thermique de bâtiments de l'UAGUniversité Antilles-Guyane Fouillole Pointe-à-Pitre 2,1 M €
Rénovation thermique de bâtiments du CIRADCentre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement Petit-Bourg 74 739 €
Rénovation thermique de bâtiments de l'INRAE Petit-Bourg 115 315 €
Rénovation thermique de bâtiments du CROUSCentre régional des oeuvres universitaires et scolaires Pointe-à-Pitre 209 499€
Rénovation thermique de différents sites préfectoraux et multi occupants Basse-Terre / Saint-Claude / Le Gosier 1,6M€
Rénovation thermique de bâtiments de la DIECCTEDirection des entreprises, de la concurrence,  de la consommation, du travail et de l’emploi Gourbeyre 895 131 €
Rénovation thermique d'un bâtiment du Camp Dugommier Baie-Mahault 50 000 €
Rénovation thermique de la Cour d'Appel Basse-Terre 68 981 €
Rénovation thermique de bâtiments de l'Aviation civile Les Abymes 378 000 €

 

Cette sélection s’inscrit dans un programme plus global de rénovation énergétique des bâtiments de l’État, de 4 214 projets pour 2,7 milliards d’euros financé par le plan de relance du Gouvernement. Elle fait suite au dépôt de plus de 6 000 candidatures pour un montant de plus de 8,4 milliards d’euros. Les dossiers concernent un champ large de bâti : bâtiments de bureaux des services de l’État (ministères, préfectures), des bâtiments accueillant du public (commissariats, gendarmeries, centres des finances publiques…), des bâtiments d’enseignement supérieur et de recherche (universités, grandes écoles, laboratoires, organismes de recherche…), des bâtiments des CROUS (logement et restauration) ou encore des casernes), des locaux techniques.

Suite à cette sélection, les services de l’État et les établissements vont devoir mettre en œuvre très rapidement les chantiers de rénovation, pour une notification au plus tard fin 2021 et avec une date limite de livraison des chantiers en 2023.

France Relance est un dispositf déployé par le Gouvernement de 100 milliard, en investissant prioritairement dans les domaines les plus porteurs et de faire en sorte que la France puisse retrouver son niveau économique d’avant-crise dans deux ans. Retrouvez plus d'informations sur France relance ici .

Les projets sélectionnés sont consultables au moyen d’une cartographie numérique accessible depuis le site de l’immobilier de l’Etat

http://cartographie-plan-de-relance.portail-die.fr/batiments