#FranceRelance en Guadeloupe

50 millions d’euros pour accélérer la mise en œuvre du Plan Séisme Antilles en Martinique Guadeloupe

 
 
50 millions d’euros pour accélérer la mise en œuvre du Plan Séisme Antilles en Martinique Guadeloupe

32 bâtiments stratégiques en terme de gestion de risque et de sécurité des personnes, dont 4 centres hospitaliers, bénéficieront de travaux de confortement ou de mise aux normes parasismique et/ou paracyclonique.

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, Bruno Le Maire, ministre de l’économie, des finances et de la relance, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, et Olivier Véran, ministre de la santé et des solidarités, annoncent les opérations qui sont retenues pour pouvoir d’un bénéficier de financement de France Relance et qui ont vocation à s’inscrire dans le troisième plan « Séisme Antilles » en cours de finalisation. Au total, pas moins de 32 bâtiments bénéficieront de France Relance dans le cadre d’un plan séisme Antilles.

 Listes des projets retenus pour faire l’objet d’un financement relance dans le cadre du plan séisme Antilles

En Guadeloupe,

Le centre hospitalier de Basse-Terre sera mis aux normes parasismiques pour un financement de 13,7 millions d’euros, tandis que la Préfecture et la sous-préfecture pourront bénéficier de travaux de confortement d’envergure souhaités depuis de nombreuses années.

971
  • COMMUNE DE BASSE-TERRE :

1 bâtiment préfecture « Palais d’Orléans »

1 bâtiment CH de Basse –Terre

  • COMMUNE DE POINTE A PITRE :

1 bâtiment sous-préfecture de Pointe-à-Pitre

En Martinique,

Les centres hospitaliers de Saint Esprit, du François et de Rivière-Salée seront étendus et reconstruits partiellement pour un financement de 16,3 millions d’euros. 24 bâtiments public utiles en matière de gestion de crise, comme les gendarmeries du Lamentin et de la Trinité, feront aussi l’objet de travaux afin d’en améliorer la résilience.

972
  • COMMUNE DE FORT DE FRANCE :

3 bâtiments sur le site de la Gendarmerie « Redoute »

3 bâtiments Police Nationale : CDI « Quartier Gerbault », OCRTIS « Fort St Louis », Commissariat Est « Quartier Dillon »

2 bâtiments de la préfecture :  CODCentre opérationnel départemental/COZ « Erignac », le « Palais »

1 bâtiment DAAFDirection de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt « Jardin Desclieux »

1 bâtiment DRFiP « siège  Desclieux »

  • COMMUNE DU FRANCOIS :

1 bâtiment CH « Le François »

  • COMMUNE DU LAMENTIN :

6 bâtiments sur le site de la Gendarmerie « Place d’Armes »

  • COMMUNE DU MARIN :

1 bâtiment sous-préfecture

1 bâtiment école « Cédalise »

  • COMMUNE DE RIVIERE SALEE :

1 bâtiment CH « M.Despinoy »

  • COMMUNE DE SAINT ESPRIT :

1 bâtiment CH « St Esprit »

  • COMMUNE DE SCHOELCHER :

1 bâtiment Rectorat « Terreville »

  • COMMUNE DE LA TRINITE :

 6 bâtiments sur le site de la   Gendarmerie, « Quartier la Crique »

1 bâtiment école « Pelletier »

 Barbara Pompili : « L’approche se veut pragmatique. Le plan de relance permettra de financer des travaux pour lutter contre les cyclones en plus des séismes sans attendre l’inscription des normes paracycloniques dans la réglementation. Il s’agit d’une belle avancée pour les Antilles. »

 Bruno Le Maire : « France Relance est un plan d’investissement pour tous les Français et tous les territoires. Cette mesure de France Relance renforce la résilience parasismique aux Antilles, tout en contribuant au rebond du secteur du BTPBâtiment et travaux publics. »

 Gérald Darmanin : « Le ministère de l’intérieur, au cœur de la gestion de crise, pourra grâce au plan de relance remettre à niveau des bâtiments indispensables en cas de crise, au bénéfice de la police, de la gendarmerie et des services préfectoraux. Il est en effet important que les services de secours à la population soient pleinement fonctionnels en pareilles situations. Hors période de crise, le service à la population en sera également renforcé. »

 Sébastien Lecornu : « Les opérations financées s'inscrivent dans un programme de travaux plus vaste, d'un montant total de 135 millions d’euros. C’est autant de moyens mis en œuvre pour soutenir le secteur du bâtiment et des travaux publics, et donc toute l’économie locale, sous l’impulsion de France Relance. »

 Olivier Véran : « La rénovation et la mise aux normes des centres hospitaliers des Antilles est au cœur du plan séisme Antilles. Ces travaux sont un gage de la qualité de la prise en charge des patients mais aussi de sécurité face au risque sismique.»