Actualités

La Guadeloupe en alerte rouge qualité de l'air

Le passage de masses d'air chargées en particules fines est à l'origine d'une augmentation des niveaux en particules fines PM10 dans l'atmosphère.

Gwad'Air prévoit pour ces vendredi 20 et samedi 21 mai 2022, le dépassement du seuil d'information et de recommandation fixé à 50 microgrammes par mètre cube sur 24 heures relatif aux particules fines PM10. 

 

Face à cette prévision et à la persistance de l'épisode, la procédure d’alerte sur persistance est recommandée conformément à l'arrêté préfectoral du 03/02/2020 relatif aux procédures d'information-recommandation et d'alerte du public en cas d'épisode de pollution de l'ambiant en Guadeloupe. 

 

Le niveau ROUGE est déclenché pour l'ensemble du territoire pour aujourd'hui et prévu pour demain.

 

gwadair

> Communiqué Dépassement SAP_SAP_PM10_20220520 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,27 Mb

> Voir l'article

Etat de catastrophe naturelle activé pour les communes de Guadeloupe touchées par les récentes inondations

 
 
A la suite d’inondations et des coulées de boues d’une ampleur sans précédent observées dans l’archipel de la Guadeloupe le 30 avril 2022 et des orages pluvieux ayant fortement impacté l’île de La Réunion entre le 02 et le 04 avril 2022,

A la suite d’inondations et des coulées de boues d’une ampleur sans précédent observées dans l’archipel de la Guadeloupe le 30 avril 2022 et des orages pluvieux ayant fortement impacté l’île de La Réunion entre le 02 et le 04 avril 2022, la procédure accélérée de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle a été activée par le Ministère de l’Intérieur s’agissant respectivement des communes des Abymes, de Pointe-à-Pitre, du Gosier et de Morne-à-l'Eau en Guadeloupe, et de Salazie à La Réunion.

La commission catastrophe naturelle (Catnat), réunie en urgence le 10 mai 2022 pour statuer de la recevabilité de ces deux demandes, a délivré un avis favorable à chacune d’entre-elles.

L’ensemble des sinistrés de ces communes pourront donc bénéficier du statut de catastrophe naturelle et être indemnisés en fonction des dégâts subis sur leurs biens assurés.

> 2022.05.11-CP-Gvt-Cat-nat - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,30 Mb