Sécurité routière : une nouvelle campagne choc pour arrêter le compteur des victimes

 
 
Sécurité routière : une nouvelle campagne choc pour arrêter le compteur des victimes

« Vous pouvez accélérer. Il reste aussi des places au cimetière ».
Dans un contexte mortifère avec 23 morts sur les routes depuis le début de l'année, la préfecture de la Guadeloupe veut de nouveau frapper les esprits pour arrêter le compteur des victimes.

Depuis la fin du confinement, 14 personnes ont été tuées sur les routes de l’archipel, soit près de 2 morts par semaine. 

La nouvelle campagne mobile qui a pour slogan « Vous pouvez accélérer. Il reste aussi des places au cimetière », a pour objectif de rappeler que la mort n’est pas la seule issue des mauvais comportements sur la route mais qu’on peut rester handicapé toute sa vie avec de lourdes conséquences pour soi et pour sa famille.

5ef259edd9762_securite_routiere-1407028

Les usagers de la route pourront croiser ce camion porte-voiture transformé en porte-fauteuils roulants pour l'occasion.

La campagne signée STREETJAM MARKETING durera trois semaines pour douze jours de circulation et d’exposition avec un relais sur les réseaux sociaux.

Deux associations spécialisées dans la prise en charge des personnes handicapées, l’AGSPH* et l’AFTC Guadeloupe** accompagnent la préfecture dans ce projet.

* AGSPH : Association guadeloupéenne pour le soutien aux personnes handicapées
** AFTC-Guadeloupe : Association pour les familles de traumatisés crâniens et cérébro-lésés de Guadeloupe

Retrouvez les chiffres de l'accidentalité en Guadeloupe en cliquant ici

> Programme - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb

 
 

Documents listés dans l’article :