Appels à projets

Appel à manifestation d’intérêt 2020 pour la sélection de nouveaux Territoires de mise en œuvre accélérée du Logement d'abord

 
 

L’appel à manifestation pour la sélection de nouveaux Territoires de mise en œuvre accélérée du Logement d'abord est ouvert sur l’ensemble du territoire national jusqu'au 11 décembre 2020.

Les territoires doivent signaler leur intention de candidater à l’AMI avant le 9 octobre 2020, par le biais d’une fiche d’intention de candidature. Ce document a pour objectif d’identifier les territoires volontaires pour leur fournir un appui au montage des dossiers (feuille de route, actions, partenaires...).

Après 2 ans et demi de coopération renforcée sur les 23 Territoires de mise en œuvre accélérée sélectionnés lors du 1er AMI, la ministre déléguée en charge du logement lance ce deuxième AMi à l'attention des collectivités qui souhaitent devenir Territoires de mise en œuvre accélérée du Logement d'abord et bénéficier d'un accompagnement méthodologique et financier spécifique pour cela.

Des collectivités qui souhaiteraient rejoindre un Territoire de mise en œuvre accélérée déjà existant peuvent également répondre.

Un document valorisant des exemples d'actions conduites durant les 2 ans et demi passés a été produit et pourra illustrer les réussites dans les territoires, et nourrir la réflexion des candidats au 2nd AMI.

De nouveaux territoires de mise en œuvre accélérée du Logement d’abord 

Le plan Logement d’abord repose sur un changement de modèle dans la politique d’hébergement et d’accès au logement. Pour mener cette réforme globale, la mobilisation des territoires est nécessaire.

Ce nouvel appel à manifestation d’intérêt local (AMI 2) a pour objectif de soutenir l’engagement d’une dizaine de nouveaux territoires de France métropolitaine ou d’outre-mer (à l’échelle communale, intercommunale ou départementale)dans la mise en œuvre accélérée du plan Logement d’abord.

Les territoires retenus présenteront des enjeux spécifiques d’accès et de maintien dans le logement des personnes en difficulté.

Les projets locaux présentés dans le cadre de la réponse à l’AMI 2 devront illustrer la compréhension de l’ensemble des enjeux pour la mise en œuvre du logement d’abord, et proposer des actions s’insérant dans le cadre donné par le plan national. Les dossiers proposés s’articuleront donc autour des priorités et axes suivants :

> PRIORITÉ I. PRODUIRE ET MOBILISER PLUS DE LOGEMENTS ABORDABLES ET ADAPTÉS AUX BESOINS DES PERSONNES SANS-ABRI ET MAL LOGÉES

> PRIORITÉ II. PROMOUVOIR ET ACCÉLÉRER L’ACCÈS AU LOGEMENT ET FACILITER LA MOBILITÉ RÉSIDENTIELLE DES PERSONNES DÉFAVORISÉES

> PRIORITÉ III. MIEUX ACCOMPAGNER LES PERSONNES SANS DOMICILE ET FAVORISER LE MAINTIEN DANS LE LOGEMENT

> PRIORITÉ IV. PRÉVENIR LES RUPTURES DANS LES PARCOURS RÉSIDENTIELS ET RECENTRER L’HÉBERGEMENT D’URGENCE SUR SES MISSIONS DE RÉPONSE IMMÉDIATE ET INCONDITIONNELLE

> PRIORITÉ V. MOBILISER LES ACTEURS ET LES TERRITOIRES POUR METTRE EN ŒUVRE LE PRINCIPE DU LOGEMENT D’ABORD.

Les dossiers des candidats sont à transmettre par courriel à logementdabord@dihal.gouv.fr

> Cahier des charges de l'AMI - TERRITOIRES DE MISE EN OEUVRE ACCÉLÉRÉE DU PLAN LOGEMENT D’ABORD - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,38 Mb