COVID-19 : Le Préfet renforce les mesures pour lutter contre la circulation du virus

 
 
COVID-19 : Le Préfet renforce les mesures pour lutter contre la circulation du virus

Depuis plusieurs semaines, la Guadeloupe enregistre des indicateurs au-dessus des seuils d’alerte.

Ce contexte sanitaire très préoccupant a conduit le conseil de défense et de sécurité nationale du 23 septembre 2020 à classer la Guadeloupe en zone d’alerte maximale.

 

Les contaminations survenant en majorité dans la sphère familiale et amicale, les mesures suivantes sont applicables afin de limiter les brassages de population et diminuer la sollicitation des services d’urgence des centres hospitaliers :

À compter du samedi 26 septembre 2020 (c’est-à-dire, à minuit durant la nuit du 25 au 26 septembre) et jusqu’au lundi 12 octobre inclus :

  • les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique et dans l'espace public sont interdits, quelle que soit leur nature (sauf cérémonies funéraires, transports de voyageurs, manifestations revendicatives, marchés).
    • l'accès aux plages, plans d'eau et aires de pique-nique est interdit de 11h30 à 14h30 et de 19h à 5h. L'accès aux rivières est également interdit aux mêmes horaires, excepté pour les activités de marche, de randonnée, de course à pied ou de canyoning.
    • tous les rassemblements et réunions à caractère festif, ouverts au public, à titre payant ou gracieux qui se dérouleraient dans un espace privé sont interdits.

 Demeurent également fermés :

  • les établissements de type T (lieux d'exposition), à l'exception des expositions permanentes (cuisinistes, concessionnaires automobiles,...) ;
  • les discothèques et toute activité s’y apparentant, dont la pratique des activités dansantes dans tout lieu ou espace ouvert au public ;
  • les établissements et activités de type L (salles de réunion, polyvalentes, de quartier, ...) à l'exception de certains établissements publics (palais de justice, CROUSCentre régional des oeuvres universitaires et scolaires, aéroport, port,…), des théâtres et cinémas avec application stricte des protocoles sanitaires ;

La consommation d’alcool sur la voie publique et sa vente à emporter demeurent interdites de 20h à 6h.

Le port du masque à l’extérieur (selon les zones définies par arrêté préfectoral) reste obligatoire et fondamental.  

A compter du mercredi 7 octobre 2020 sous couvert de l’application de nouvelles mesures sanitaires par ces derniers. Les restaurants sont autorisés à ouvrir jusqu’à minuit tous les soirs de la semaine. Aucun client ne pourra être présent au-delà de cet horaire.
Les bars ne sont pas autorisés à ouvrir. La vente de boissons alcoolisées à emporter par les bars et restaurants est également interdite. Les établissements qui disposent d’activités de bar et de restauration, sont autorisés à assurer uniquement leur activité de restauration.

 Ainsi, les restaurants et tous les établissements assurant une activité de restauration assise sont autorisés à accueillir du public, dans le strict respect du protocole sanitaire renforcé, figurant à la suite du présent communiqué de presse.

Restent fermés

> les établissements de type CTS (chapiteaux, tentes), sauf les marchés ouverts.

> les établissements de type PA (piscine, stade, hippodrome,...) et de type X (établissements sportifs, salles de fitness), sauf dans les cas suivants à compter du mercredi 7 octobre :

  • pour les adultes :

                 > autorisation de la pratique sportive individuelle (tapis de course, machine de musculation, vélo d’intérieur, etc.) ;

                 >interdiction des cours collectifs, des sports de combat et des sports collectifs (sauf activité physique universitaire, encadrée et à huis clos) ;

  • pour les mineurs/scolaires (inchangé) :

                 >autorisation des activités physiques scolaires encadrées et à huis clos ;

                 >autorisation des activités physiques encadrées par des associations fédérales et effectuées à huis clos ;

La réouverture des salles de sports doit se faire dans le respect du protocole sanitaire établi avant leur fermeture.

>    Les établissements couverts de type X peuvent accueillir :

  • des activités sportives pour les groupes scolaires, périscolaires et extrascolaires,
  • les sportifs professionnels et de haut niveau,
  • les activités de formation continue dans le champ sportif.

Ces activités s’effectuent à huis clos.

>    Les établissements de plein air de type PA peuvent accueillir des pratiques sportives encadrées (clubs sportifs) pour les mineurs et pour les adultes, dans le strict respect des gestes barrières. Ces activités s’effectuent à huis clos. Les hippodromes resteront fermés.

>    Les activités sportives en extérieur sont autorisées dans la limite de 10 personnes au maximum (dont les encadrants).

Demeurent ouverts, les établissements suivants :

- parcs et jardins

- zoo

 Par ailleurs, à compter de la semaine prochaine, les voyageurs en provenance de la Martinique, de Saint-Martin et de la Guyane devront justifier d'un motif impérieux de déplacement d’ordre professionnel, sanitaire ou familial.

 Le préfet encourage fortement les entreprises à continuer ou à mettre en place le télétravail, dans la mesure possible. La population est également invitée à limiter au maximum ses visites auprès des personnes âgées, qu'elles soient en EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes ou non, ainsi qu'auprès des personnes vulnérables.

 Ce jeudi 24 septembre, les services de l'État ont rencontré les gérants des grandes et moyennes surfaces (GMS) du territoire. Ces derniers se sont engagés à aménager des horaires spécifiques pour permettre aux personnes vulnérables d'effectuer leurs achats, et à proposer une nouvelle gestion des flux qui accroît la sécurité sanitaire des clients et du personnel.

 Ce même jour, une réunion avec les représentants des cultes de Guadeloupe s'est également déroulée afin de travailler à la limitation ou au report d'éventuels rassemblements devant se dérouler dans des lieux de culte. Un rappel des modalités réglementaires et protocoles sanitaires obligatoires a été effectué.  Le Préfet salue le sens des responsabilités des représentants cultuels, qui se sont engagés à accompagner leurs communautés quant au report des célébrations non urgentes et leur limitation très forte.

 Les échanges avec les élus se poursuivent afin d’adapter le dispositif de prévention des risques sanitaires.

 Les services de l’État restent pleinement mobilisés pour s’assurer de la bonne application des règles en vigueur.

 Les quinze prochains jours seront déterminants pour enrayer la progression de l’épidémie en Guadeloupe. Le Préfet sait pouvoir compter sur la mobilisation de tout un chacun, pour le respect de ces mesures certes contraignantes mais nécessaires.

Dans l’intérêt de tous et pour préserver la santé de nos concitoyens, le préfet de la région Guadeloupe appelle la population à respecter ces mesures pour lutter contre la propagation du virus. Ce combat contre la maladie est l’affaire de tous. Il est indispensable de respecter, collectivement et individuellement, les gestes barrières qui passent par l’hygiène des mains, la distanciation sociale et le port du masque.

> RAARecueil des actes administratifs Spécial N°971-2020-226 publié le 6 octobre 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,43 Mb

> Arrêté préfectoral du 14 octobre 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,17 Mb