10 700 entreprises bénéficiaires de l’activité partielle en Guadeloupe et dans les Îles du Nord

 
 
10 700 entreprises bénéficiaires de l’activité partielle en Guadeloupe et dans les Îles du Nord

Au 22 juin, plus de 10 700 établissements ont été autorisés à mettre en œuvre l’activité partielle sur la Guadeloupe, Saint-Barthélémy et Saint-Martin. Ces autorisations concernent 65 350 salariés pour  28,9 millions d’heures potentiellement chômées.

L’activité partielle est l’une des mesures mise en place par le Gouvernement pour aider les entreprises et leurs salariés à faire face aux difficultés économiques créées par le COVID19.
Elle permet à l'employeur contraint de placer ses salariés en activité partielle de leur verser une indemnité de 70 % du salaire brut (soit 84 % du net) et d’être remboursé intégralement par l’État, dans la limite de 4,5 fois le SMIC.

Cette mesure est prolongée jusqu'en septembre pour les entreprises des secteurs de l’hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture ainsi que  les entreprises de secteurs connexes, qui ont subi une très forte baisse d’activité (ces entreprises doivent avoir perdu 80 % de chiffres d'affaires durant la période de confinement, du 15 mars au 15 mai).

Pour les autres secteurs d'activité, depuis le 1er juin, les heures chômées au titre de l’activité partielle sont désormais prises en charge à 85% par l’État. Plus d'informations en cliquant ICI

> 10062020 communiqué du Gouvernement sur les aides apportées aux secteurs de l'hôtellerie restauration, café tourisme, évènementiel, sports et culture - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,29 Mb

Les demandes pour bénéficier de l'activité partielle doivent être saisies sur la plateforme : https://activitepartielle.emploi.gouv.fr

Au 22 juin, plus de 10 700 établissements ont été autorisées à mettre en œuvre l’activité partielle sur la Guadeloupe, Saint-Barthélémy et Saint-Martin.

Ces autorisations concernent plus de 65 350 salariés pour 28,9 millions d’heures potentiellement chômées.

Sur ces 10 700 établissements, plus de 8 500 ont une autorisation qui court au-delà du 31mai 2020.

1

Au 22 juin, 80 millions d’euros ont été mis en paiement pour plus de 9 000 établissements et pour 8,1 millions d’heures.

Les secteurs concernés par l’activité partielle

2

Les TPETrès petites entreprises de moins de 10 salariés sont les principales bénéficiaires du dispositif au regard de l’effectif indemnisé :

3

Modification des modalités de prise en charge de l’activité partielle à partir de juin 2020

 Les activités bénéficiant de soutiens renforcés sont réparties en deux catégories :

> les secteurs de l’hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture qui sont les plus durablement affectés car soumis à des restrictions d’activité allant au-delà du 11 mai 2020;

> les activités amont ou aval de ces secteurs. Pour bénéficier des mesures renforcées, les entreprises doivent avoir subi 80% de perte de chiffre d’affaires durant la période de confinement (15 mars – 15 mai).

Les entreprises des activités relevant de ces secteurs, quelle que soit leur taille, pourront continuer à bénéficier d’une prise en charge à 100% de l’indemnité d’activité partielle pour les heures non travaillées jusqu’en septembre.

Activité partielle, mode d'emploi

  • En cas de difficulté sur la création des comptes, il faut solliciter l'ASP via le site internet (bouton « besoin d’aide ») :

https://activitepartielle.emploi.gouv.fr

971.activite-partielle@dieccte.gouv.fr

http://guadeloupe.dieccte.gouv.fr/mesures-economiques

Retrouvez le dossier spécial Coronavirus en cliquant ici