Le préfet mobilise les services de l'État et les collectivités pour la saison cyclonique 2020

 
 
Le préfet mobilise les services de l'État et les collectivités pour la saison cyclonique 2020

Le préfet de la Guadeloupe a invité collectivités, services de l’État, opérateurs et associations de sécurité civile pour parfaire la préparation de la saison cyclonique qui commence. Un exercice est prévu début juillet.

 

«La préparation de la saison cyclonique est l’affaire de tous, a commencé le préfet, et je sais pouvoir compter sur votre mobilisation pour travailler ensemble à la protection des populations ».

Plus d'une centaine de personnes avaient ainsi répondu à son invitation pour la première réunion de la saison cyclonique 2020… et la première réunion en présentielle depuis le début de la crise du COVID-19. Pour respecter les gestes barrières et les mesures de distanciation, elle s’est déroulée à l’amphithéâtre Mérault de l’université des Antilles à Pointe-à-Pitre.

Thierry Jimonet, responsable du centre météorologique de Guadeloupe a dressé le bilan 2019 et présenté ses hypothèses pour la saison à venir.

saison1
saison2

Le bilan de la saison cyclonique 2019

La saison cyclonique 2019 a compté 18 phénomènes nommés  avec 6 ouragans et 3 ouragans majeurs, dont DORIAN, qui a été catastrophique pour les Bahamas. Les deux autres ouragans majeurs, HUMBERTO et LORENZO n’ont pas concerné les Antilles avec une trajectoire plus à l’est.

L’énergie cumulative (ACE) a été légèrement supérieure à la moyenne des 20 dernières années d’environ 3 %.

La saison 2019, est la 4ème saison consécutive avec une activité au-dessus des normales et des moyennes récentes. Ce n’était pas arrivé depuis la période 1998-2001.

C’est aussi la 5ème saison consécutive avec un début d’activité cyclonique avant la date officielle de la saison fixée au 1er juin

Sur l’arc antillais, le seul phénomène impactant reste DORIAN qui a traversé l’arc au stade de tempête tropicale, provoquant de forts cumuls de pluie sur la Martinique.

Une saison certainement plus active en 2020

Selon les prévisions de Météo France, la saison 2020 serait plus active que la moyenne au regard des phénomènes de grande échelle, sur ces dernières semaines : épisode El Nino, températures de l’océan, …

La moyenne des prévisions des centres mondiaux indiquent des valeurs proches de la moyenne des 20 dernières années (mais supérieure à la normale de référence 1981-2010).

Déjà, trois phénomènes ont été nommés : ARTHUR, le 16 mai, à l’est de la Floride ; BERTHA, le 27 mai en Caroline du sud et CRISTOBAL le 1er juin au Mexique.

Il faut surtout retenir que l’incertitude des prévisions saisonnières est encore plus importante pour une petite île comme la Guadeloupe et qu'un seul cyclone suffit pour impacter fortement notre territoire.
2019, par exemple, aura été une saison active mais avec peu d’impact pour les Antilles. En revanche, 1989 était une saison peu active mais le passage d’Hugo est encore dans toutes les mémoires en Guadeloupe.

   
IMG-20200609-WA0019
IMG-20200609-WA0043

L’information à la population

Le directeur de cabinet avec le service interministériel de défense et de protection civiles (SIDPC) ont ensuite rappelé les dispositions du plan ORSEC (organisation de la réponse de sécurité civile) : mesures individuelles et collectives de protection de la population, consignes de préparation, attitudes et comportements pendant et après le passage du phénomène...

Retrouvez ces mesures, en fonction des couleurs en cliquant ici

L’alerte à la population est une compétence partagée entre l’État et les collectivités. Des procédures spécifiques sont appliquées par la préfecture pour alerter les collectivités (SMS, mails, fax, téléphones, voire téléphones satellitaires) qui elles-mêmes répercutent l’information à la population selon des schémas prévus par les plans communaux de sauvegarde (PCS).

Affiches et dépliants d’information

Comme pour les saisons 2018 et 2019, des documents d’information grand public déclinés en affiches et dépliants ont été réalisés par le service communication de la préfecture de la Guadeloupe.

Imprimés en 20 000 exemplaires pour le dépliant et 1300 exemplaires pour l’affiche, ces documents seront remis à chaque collectivité et aux services de l’État qui accueillent du public, dans les tous premiers jours de juillet.

L’objectif est de diffuser largement auprès de la population le double message : « Préparez-vous et protégez-vous », avec une synthèse des consignes de sécurité ORSEC à retenir et les conseils de base pour se préparer.

Affiches et flyers sont téléchargeables ICI

Cinq spots radios en cas d'alerte cyclonique

La préfecture de la Guadeloupe met également à disposition des radios de l’archipel cinq spots d’alerte cyclonique. Identifiés par un jingle spécifique, ils ont pour objet de rappeler à la population les consignes de sécurité à suivre en fonction de la couleur de l'alerte en cours : jaune, orange, rouge, violet ou gris. Ces spots sont enregistrés en français et en créole.
Ils conviennent en priorité à la radio, première source d’information lorsque les réseaux ne fonctionnent plus, mais ils sont également proposés aux TV et diffusés sur les réseaux sociaux de la préfecture, au fur et à mesure des alertes.
Les spots sont téléchargeables ICI

> Le dossier de presse de la saison cyclonique 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,28 Mb

Accédez au dossier spécial Saison Cyclonique sur le site de la préfecture en cliquant ICI