Chlordécone : 93 casiers de pêche détruits depuis le début de l'année

 
 
Chlordécone : 93 casiers de pêche détruits depuis le début de l'année

Sous l’autorité du préfet, la direction de la Mer de la Guadeloupe vient de mener une nouvelle opération de lutte contre la pêche dans la zone chlordécone. Avec 13 casiers supplémentaires saisis, le total se monte à 93 depuis le début de l'année.

Cette mission a été menée par l'Unité littorale des affaires maritimes (ULAMUnités littorales des affaires maritimes 971) avec l'aide de la brigade nautique de la gendarmerie de Pointe-à-Pitre soutenues par l’armement des Phares et Balises. Quatre moyens nautiques et un drone ont été mobilisés.

13 casiers de pêche ont été détruits dans le secteur de Trois-Rivières-Capesterre-Belle-Eau, ce qui porte le bilan des engins de pêche illégaux saisis à 93 depuis le début de l'année.

Cette mission a également permis de constater l’absence quasi-générale de marquage des engins de pêche le long des côtes guadeloupéennes ce qui constitue une infraction grave, puisqu’il est alors impossible de différencier les engins de pêche utilisés par des pêcheurs professionnels et ceux utilisés en toute illégalité. Ces casiers, considérés comme des épaves, ont été saisis.

 

Les contrevenants qui se livrent à la pose sauvage de casiers dans des zones interdites à la pêche s’exposent à la saisie de leur matériel mais aussi à des suites administratives et/ou pénales ainsi que des amendes qui peuvent aller jusqu’à 22 500€.

Les zones de pêches réglementées

Pour rappel, dans un souci de protection de la santé publique, deux zones de pêches réglementées figurant sur la carte ci-dessous ont été mises en place :

Zones réglementées à la pêche présence chlordécone

➢    Une première zone côtière (en rouge sur la carte) située entre la pointe la Rose sur la commune de Goyave et la pointe Violon sur la commune de Vieux-Fort où toute pêche est strictement interdite. Tous les engins de pêche s’y trouvant seront systématiquement détruits ;

 ➢    Une seconde zone (en orange) entre la pointe de la verdure à Gosier et la pointe Beaugendre à Vieux Habitant ainsi qu’une zone du Grand-Cul-de-Sac Marin entre les embouchures de la rivière à Goyave et celle de la rivière salée où certaines espèces listées ci-après sont interdites à la pêche. Les engins de pêches mouillés dans ces zones qui ne portent pas les marques réglementaires (immatriculation du navire) seront également systématiquement détruits.

 ➢    Attention, la pêche en vue de la consommation humaine ou animale ou de leur commercialisation aux mêmes fins des crabes ciriques est interdite sur le littoral des communes de Sainte-Rose et de Deshaies.

Listes des espèces dont la pêche est interdite dans les zones d'interdiction partielle