Dossier Sargasses

Sargasses : des prévisions d’échouages importants sur l’archipel

 
 
Sargasses :  des prévisions d’échouages importants sur l’archipel

Le bulletin de surveillance du jeudi 8 août indique un risque important d’échouage sur les côtes de l’archipel pour les jours à venir.

Les prévisionnistes de Météo-France ont détecté de nombreux radeaux de sargasses autour de l’archipel guadeloupéen. Au cours des prochains jours, les nappes détectées entre Marie-Galante et la Guadeloupe devraient atteindre les côtes sud de Grande-Terre, entre Sainte-Anne et le Petit-cul-de-sac. Le secteur de la Pointe des Châteaux pourrait aussi être touché, ainsi que Petite-Terre. Les nappes devraient être poussées également vers la côte est de Basse-Terre, dans le secteur Petit-Bourg. Les nappes détectées au sud devraient toucher la côte, entre Capesterre-Belle-Eau et Vieux-Fort. Dans le secteur sud, les Saintes devraient également être exposées au risque d'échouage de sargasses. Les côtes est et sud de Marie-Galante devraient être atteintes par des quantités importantes de sargasses en provenance de l'est et du sud.

Ce bulletin de prévision est établi avec un indice de confiance de 2 sur 5 et il est rappelé que toutes les nappes de sargasses repérées au large de l’archipel n’échouent pas forcément sur les plages.

Cependant et face à ce risque potentiel, le préfet de la région Guadeloupe rappelle que les communes et intercommunalités impactées doivent prendre les dispositions nécessaires pour un enlèvement rapide des algues brunes.

risque échouages

Le préfet appelle les collectivités à se préparer

L’objectif est de ramasser la plus grande partie des échouages en moins de 48h pour qu’il n’y ait pas d’émanations de gaz toxiques, et donc pas de risques sanitaires pour la population

Dans un premier temps, les collectivités doivent mobiliser leurs moyens locaux de collecte. Si ces moyens ne s’avèrent pas suffisants, les collectivités concernées doivent faire appel à leur charge à des moyens privés d’enlèvement.

Ces dispositions sont rappelées chaque semaine au cours des réunions de la mission Sargasses conduites par le sous-préfet de Pointe-à-Pitre avec les services de l’État et les collectivités.

Pour mémoire, en 2018, l’État a consacré plus d’ 1,6 M€ au financement de matériel d’enlèvement. Depuis le début de l’année 2019, l'engagement de l'Etat s'élève à plus  d'1,4M€ pour continuer à aider les collectivités à s'équiper.

Pour aller plus loin

> Le bulletin de surveillance Météo France du 8 août 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,66 Mb

> Le point journalier sur les mesures d'hydrogène sulfuré sur les sites impactés par les échouages ici

> Les bulletins d'actualité sur les risques d’échouage des sargasses sont publiés sur le site internet de la DEAL ici

> Le dossier Sargasses sur le site internet de la préfecture ici