Kay pé rivé ? La sécurité routière sur les réseaux sociaux

 
 
Kay pé rivé ? La sécurité routière sur les réseaux sociaux

Le témoignage de Misié Sadik pour la campagne de sécurité routière« Kay pé rivé ? » vient d’être mis en ligne. Ce spot clôture une série débutée en juillet dernier.

Une question Kay pé rivé’w ? (Que peut-il vous arriver ?) face à plusieurs situations de la vie quotidienne que chacun peut rencontrer sur la route. Une question et plusieurs réponses possibles, même si on sent bien que le pire est à venir…

La campagne Sécurité routière qui a débuté en juillet dernier a été publiée exclusivement sur les réseaux sociaux. On peut aussi retrouver certains de ses messages à la télévision, durant les fêtes.

Coordonnée par la cellule départementale de la sécurité routière, elle a été pensée par l’agence PBO et s'est déclinée sous deux formats :

> Une première mise en situation par le biais d’une courte animation qui plante le décor ;

> Un témoignage d’une victime ou d’un référent sécurité routière sur la situation.

Plusieurs thématiques ont ainsi été abordées :

  • ne pas boire avant de prendre le volant,
  • ne pas utiliser son téléphone en conduisant,
  • la visibilité des piétons,
  • le port des équipements de sécurité,
  • le respect des limitations de vitesse, etc.

Depuis le début de l’année, 4 personnes ont perdu la vie sur les routes de l’archipel. Arrêtons le compteur des victimes

Sur la route chacun est responsable de sa sécurité et de celle des autres.

Janvier : témoignage de Misié Sadik

 
 

Décembre : smart-phone au volant et distance de sécurité

 
 

Octobre : les motards

   
 
   

Septembre : voir et être vu sur la route

  Le témoignage de Thierry Vadimon
   

Août : l’alcool au volant

Soyons vigilants ! Si ou pwan la rout’, pa pwan la gout’ !  

Juillet : la route se partage

Cyclistes et automobilistes : attention ! Le témoignage de Frédéric Théobald