Déposons les armes ... avant qu'il ne soit trop tard

 
 
Déposons les armes ... avant qu'il ne soit trop tard

Le préfet avec la procureure générale et les partenaires de l’opération ont lancé l’édition 2020 « Déposons les armes », la 7ème campagne citoyenne contre la violence et la circulation des armes en Guadeloupe.

Posséder une arme chez soi constitue un risque non négligeable. Elle peut être volée et utilisée pour des actes délictueux. C’est aussi avoir la tentation de s’en servir.

 Le préfet le rappelle : « Conserver une arme pour se défendre ou se protéger n'est pas acceptable dans un Etat de droit. On ne se fait pas justice soi-même. Pour se protéger, on peut compter sur les forces de l'ordre, qui sont seules habilitées à employer la force et des armes en cas d'absolue nécessité. Si l'on se sent menacé, le premier réflexe est d’appeler le 17. »

 La campagne  « Déposons les armes » invite donc la population jusqu’au 31 décembre 2020, à venir déposer volontairement ses armes en gendarmerie, dans les commissariats ou auprès de la police municipale de sa commune, sans crainte de s’exposer à des poursuites par la justice pour détention illégale. 

   

DSC_6496

DSC_6504

 Avant qu'il ne soit trop tard...

Le spot vidéo présente un père de famille qui possède une arme à feu.
Craignant une situation désastreuse, il s'imagine une scène catastrophique impliquant son fils faisant usage de l'arme.
Retour à la réalité, il décide de déposer son arme à la gendarmerie. 

920 armes et 12 000 munitions remises depuis 2013

Depuis la première campagne en 2013, l’opération « Déposons les armes » a permis de récupérer 920 armes à feu et près de 12 000 munitions.

Cette campagne citoyenne bénéficie de nombreux relais. Les communes, avec l’Association des maires en sont ainsi des partenaires historiques. Le Rectorat réaffirme également son engagement pour diffuser les visuels de la campagne dans les collèges et les lycées à destination des élèves, des enseignants et des parents.

AMG - Logo (2) PNG

 Une campagne d’affichage massive est également programmée sur les autobus.

Cette année, comme en 2019, même les boîtes à pizzas de certains pizzaiolos de l’île porteront le visuel de la campagne 2020.

Les médias au rendez-vous

Les médias de l’archipel sont aussi très impliqués dans la campagne Déposons les armes et beaucoup d’entre eux ont signé une convention de partenariat avec la préfecture pour diffuser gracieusement le visuel  de l’opération.

> Un rappel de la réglementation sur les armes à feu