Coronavirus : Le préfet prend un arrêté pour installer des points d’accès à l’eau où elle manque

 
 
Coronavirus : Le préfet prend un arrêté pour installer des points d’accès à l’eau où elle manque

Ce mercredi 18 mars, le préfet a pris un arrêté pour mettre à disposition des habitants des communes de la Désirade, Saint-François, Sainte-Anne, Gosier, Petit-Bourg et Capesterre-Belle-Eau des points d’accès à l’eau.

Pour permettre à la population d’assurer les règles d’hygiène nécessaires à la lutte contre le coronavirus, le préfet a pris un arrêté qui autorise l’État à procéder, aux frais des communes concernées, à la mise à disposition provisoire de points d’accès à l’eau sur les territoires affectés par les tours d’eau.

Cet arrêté de substitution aux maires défaillants, pris ce mercredi 18 mars, s’applique aux communes de la Désirade, de Saint-François, de Sainte-Anne, de Gosier, de Petit-Bourg et de Capesterre-Belle-Eau.

Les points d’accès à l’eau  doivent permettre de satisfaire les besoins de la vie courante, notamment par des dispositifs de citernes présentant toutes les garanties sanitaires nécessaires.

Cette eau ne sera pas potable mais permettra notamment de se laver les mains, le premier des gestes barrières pour se protéger du coronavirus.

Cliquer ici pour revenir au dossier spécial coronavirus

> 20032020 CP Le Préfet constate à Petit-Bourg la mise en œuvre effective de points d’accès à l’eau pour la population - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,57 Mb

> L'arrêté préfectoral sur les points d'accès à l'eau du 18 mars 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,19 Mb