Signature des contrats de convergence et de transformation pour la période 2019-2022

 
 
Signature des contrats de convergence et de transformation pour la période 2019-2022

Ce lundi 8 juillet, au ministère des Outre-mer, les premiers contrats de convergence et de transformation ont été signés en présence du Président de la République, du Premier Ministre, de sept ministres et des Présidents des collectivités de la Guadeloupe, de la Guyane, La Réunion, la Martinique, Mayotte, Saint Pierre et Miquelon et Wallis et Futuna.

Livre bleu des outre-mer et trajectoire outre-mer 5.0

Le contrat de convergence et de transformation est la traduction concrète des ambitions arrêtées dans le livre bleu outre-mer remis par la ministre des outre-mer au Président de la République. Il est en pleine cohérence avec la trajectoire outre-mer 5.0 portée par le gouvernement pour les outre-mer : 0 exclusion, 0 carbone, 0 déchet, 0 polluant agricole et 0 vulnérabilité.

Négocié entre le préfet et les collectivités signataires depuis septembre 2018, le contrat de convergence et de transformation prend en compte les conclusions des Assises des outre-mer ainsi que les 17 objectifs de développement durable. Couvrant la période 2019-2022, le contrat de convergence et de transformation remplace le contrat de plan État-Région.

Les 5 volets du contrat de convergence et de transformation en Guadeloupe

1. Volet Cohésion des territoires, avec comme objectifs stratégiques la lutte contre la vie chère, l’aménagement de lieux de cohésion sociale, la revitalisation des centres bourg, la sécurité, l’accès aux services de soins, au numérique, aux équipements sportifs et culturels.
2. Volet Mobilité multimodale, avec comme objectifs stratégiques le développement des infrastructures portuaires et routières, les alternatives à la voiture individuelle et l’émergence de moyens de transport décarbonés.
3. Volet Territoires résilients, avec comme objectifs stratégiques le confortement parasismique, la gestion des sargasses, celle des déchets, l’alimentation en eau potable et la mobilité électrique.
4. Volet Innovation et rayonnement avec le développement d’outils de structuration, d’accompagnement et d’animation de l’écosystème local mais aussi pour l’ouverture vers la Caraïbe.
5. Volet Cohésion sociale et employabilité, avec le déploiement du Plan d’investissement dans les compétences, le soutien des publics vulnérables (jeunes en difficultés, famille monoparentale, personnes en situation de handicap, personnes âgées ...) et la structuration de filières porteuses.

   
Audacia-Technopole-Caraïbes
déchetterie pointe noire.PNG
Marie Galante Démonstrateurs industriels pour la vil
recifs-gaudeloupe-mazeas
   

Les priorités du contrat

Dans le contrat de convergence et de transformation de la Guadeloupe, l’État et les collectivités se sont engagés pour le financement de projets contribuant à la convergence de la Guadeloupe à hauteur de 680 millions d'euros sur 4 ans.
La convergence concerne à la fois les infrastructures de base (eau, parasismique, déchets, transports, équipements sportifs) nécessaires à la vie quotidienne des guadeloupéens, mais aussi sur les volets de cohésion sociale et de développement des emplois et des compétences.

Les projets les plus importants

 
  • Plan régional d'investissement dans les compétences  : 88 millions d'euros
  • Équipements sportifs : 33 millions d'euros
  • Grand port de la Guadeloupe (Karukera Bay) : 45 millions d'euros
  • Parasismique (écoles, lycées et maison départementale de l'enfance) : 72,2 millions d'euros
  • Déchets : 56 millions d'euros
  • Plan Eau DOMDépartement d'outre-mer : 69,7 millions d'euros
  • Programme OCEAN (Aménagement des plages de Guadeloupe) : 20,7 millions d'euros
 

Lien de téléchargement du dossier de presse relatif à la cérémonie de signature des contrats de convergence et de transformation (CCT), présidée par le Président de la République, ce lundi 8 juillet 2019 au ministère des outre-mer : https://bit.ly/2Xz2YCm