Un séminaire de formation “plans de contrôles pêche et environnement marin 2017”

 
 
Un séminaire de formation “plans de contrôles pêche et environnement marin 2017”

À la veille des grandes vacances, la direction de la Mer de la Guadeloupe (DM971) a organisé un séminaire de formation sur les plans de contrôle pêche et environnement marin.

Ce séminaire de trois jours a réuni 45 personnes, 32 stagiaires et 13 intervenants. Il avait pour objectif de :

  • décloisonner un peu plus le contrôle en mer et sur le littoral à travers les champs réglementaires : code rural et de la pêche maritime, code des transports (navigation), code de l'environnement (protection du milieu marin) et code général de la propriété des personnes publiques (domanialité publique maritime)
  • répondre aux objectifs du plan de contrôle des pêches élargi aux problématiques “contrôle des activités maritimes pour la protection du milieu marin”,
  • permettre aux participants via des travaux pratiques et du temps passé ensemble de bien s'identifier pour étoffer le réseau interministériel  de partage et de connaissance.

S'agissant du fonctionnement de la coordination assurée par la DM971 dans les eaux territoriales de la Guadeloupe et des Iles du Nord, la DM971 tient tous les trimestres des réunions techniques associant forces de contrôles et parquets et organise une opération de contrôle interministérielle par mois en moyenne.

L'objet de ces réunions est de coordonner les interventions opérées sur l'ensemble des champs réglementaires ayant une dimension maritime (code rural, code du travail, code des transports, code de l'environnement, code général de la propriété des personnes publiques) et donc optimiser les ressources sur des opérations ciblées tout en garantissant la sécurité des agents.

La formation dispensée lors du séminaire a été bien appréciée par les participants qui ont demandé à ce qu'elle soit reconduite annuellement. Les différents partenaires ont acquis la certitude qu'ils sont capables de mettre en œuvre des moyens significatifs et qu'ils travailleront plus efficacement ensemble.

Le réseau formel des acteurs du plan régional de contrôle des pêches (PRCP) est désormais élargi à d'autres organismes (PAFPolice aux frontières / CODAF) et permet à la DM971 de donner une dimension plus large aux opérations de contrôle qu'elle initie, telle que celle menée les 10 et 11juin dernier à Gustavia (Saint-Barthélémy) et Pointe-à-Pitre.