Conjoncture économique favorable et engagement fort de l'Etat pour la formation et l'emploi

 
 
Conjoncture économique favorable et engagement fort de l'Etat pour la formation et l'emploi

Le préfet a visité l’entreprise Azur Equipements qui a embauché deux salariés en contrats aidés. L’occasion de faire un point sur la conjoncture économique en Guadeloupe et sur l’engagement de l’État en matière de formation et d’aide à l’emploi.

« La plupart des indicateurs de l’activité économique en 2019 en Guadeloupe indiquent une conjoncture économique favorable », s’est félicité le préfet Philippe Gustin, préfet de la région Guadeloupe, en marge de sa visite de l’entreprise Azur Equipements .

La diminution du nombre de demandeurs d’emploi est la plus forte de France (-7,8%), l’emploi salarié connaît une croissance constante, le nombre de licenciements baisse et les créations d’entreprises augmentent.

Azur équipements 1
Azur équipements 2

 

Un marché du travail dynamique

Au 3ème trimestre 2019, l’effectif salarié en Guadeloupe s’établit à 121 000. La croissance de l’emploi salarié en un an est de + 2,6 %. Elle est portée par le dynamisme du secteur privé (+ 3,4 % de l’emploi salarié privé représentant au 3ème trimestre 2019 77 100 salariés).

Parmi les autres indicateurs qui révèlent le dynamisme du marché du travail, on peut noter:

- La baisse du recours à l’intérim (2 100 contrats intérimaires fin 3ème trimestre).

- L’augmentation sur un an de 16,9 % du nombre de Déclarations Préalables à l’Embauche (hors interim).

- L’augmentation nette sur un an de 27 % du nombre d’offres d’emploi collectées par Pôle emploi.

 

Des secteurs moteurs

Au troisième trimestre 2019, l’emploi dans le secteur tertiaire marchand hors intérim continue sa progression en Guadeloupe, en un an + 4,2 % d’effectifs salariés. Il regroupe deux emplois salariés sur cinq, soit 50 000 emplois.

Le secteur de la construction poursuit sa dynamique entamée depuis 2017, gagnant ainsi 1 000 emplois en 2 ans. L’emploi salarié progresse ainsi de 7,9 % en un an au 3ème trimestre 2019, retrouvant un niveau comparable à 2013, après plusieurs années de perte d’emploi.

En 2019, on peut mettre en avant des investissements portés par les pouvoirs publics (poursuite du projet du CHU, premiers travaux de l’aéroport), et par des investisseurs privés (hôtel Toubana, Hôtel Saint-Georges). Ils contribuent aux résultats positifs du secteur.

Cette dynamique de construction va perdurer avec la reconstruction de la maison d’arrêt de Basse-Terre, l’agrandissement du centre pénitentiaire de Baie-Mahault, les poursuites des aménagements du port et de l’aéroport.

L’industrie guadeloupéenne reste dynamique avec une croissance élevée sur un an au 3ème trimestre 2019 de + 7,2 % d’emplois salariés, dopée par l’industrie agro-alimentaire.

L’emploi dans les services non marchands reste stable sur un an et regroupe 43,3 % des effectifs salariés, soit 52 300 emplois.

 

L’État au service du développement de l’emploi, de la formation et de l’économie

À l’image de l’entreprise Azur Equipements qui a embauché en 2019 deux salariés en contrat initiative emploi (CIE), « il est important de souligner le soutien de l’État pour la formation et l’emploi » a expliqué le préfet.

Azur équipements 4
Azur équipements 3

L’État a ainsi mis en place un Plan Régional d’Investissement dans les Compétences, sur la période 2019-2022. Il vise à former et à accompagner les demandeurs d’emploi et les jeunes peu qualifiés et éloignés du marché du travail. La Guadeloupe a été créditée d’une enveloppe de 88,8 M €.

Ce plan s’inscrit dans le Contrat de Convergence et de Transformation de la Guadeloupe signé en juillet 2019. Ce contrat décline la stratégie de territoire entre l’État et les collectivités pour les quatre prochaines années.

Concernant les emplois aidés, deux dispositifs se distinguent :

- Les emplois francs qui permet à toutes les entreprises ou associations affiliées à l’assurance chômage, qui recrutent un demandeur d’emploi résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) de bénéficier d’une aide financière. Cette aide s’élève pour un temps plein à 5 000 €/par an sur 3 ans pour une embauche en CDI, et 2 500 €/ an sur 2 ans pour une embauche en CDD de plus de 6 mois.

En 2019, près d’une centaine d’emplois francs ont été signés et le dispositif se poursuit en 2020.

- les parcours emplois compétences (CIE) dont l’objectif est d’insérer professionnellement des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d'accès à l’emploi. Ce parcours associe mise en situation professionnelle, accompagnement et accès à la formation pour l’acquisition de compétences.

382 CIE ont été réalisés en 2019 pour un engagement de l’état de 1,8 M €. En 2020 ce dispositif sera toujours mobilisable.

L’entreprise Azur Equipements

Azur équipements est spécialisée dans la vente de mobilier de bureau pour les collectivités et les entreprises. En plein développement, elle compte actuellement une dizaine de salariés dont deux ont été recrutés en contrat initiative emploi (CIE).

Retrouvez plus d'informations sur l'entreprise en cliquant ici .