La cérémonie du 11 novembre au Champ d'Arbaud

 
 
prefet gerbe

Le Préfet de la région Guadeloupe a présidé la cérémonie commémorative de l’armistice du 11 novembre 1918, en présence du coordinateur militaire de la Guadeloupe, des élus locaux ainsi que des représentants des associations patriotiques.

Une manifestation qui a rassemblé également bon nombre de familles venues pour l’occasion ou pour écouter les jeunes du pensionnat de Versailles entonner la Marseillaise, accompagnés du choeur d’hommes de Baillif.

"Aujourd’hui, je suis heureux de voir que beaucoup de Guadeloupéens sont là pour honorer ensemble celles et ceux qui ont sacrifié leur vie pour la France", a déclaré le préfet.

Il a rappelé les terribles batailles de Verdun dans la Meuse et de Thiepval dans la Somme, en 1916, qui donneront lieu à des cérémonies commémoratives le 29 mai prochain pour célébrer leur centenaire.

« Cette année 2015 marque aussi le centenaire de la Croix de guerre, décoration militaire destinée à saluer les combattants, français ou étrangers, dont le comportement au combat, à titre individuel ou collectif, mérite d’être cité en exemple : la Croix de guerre 1914-1918 est remise à des combattants et à des communes. Devenue la Croix de guerre 1939-1945 puis la Croix de la valeur militaire en 1956, elle distingue les militaires – et, depuis peu, les civils – ayant accompli des actions d’éclats pendant des guerres, des missions ou des opérations extérieures (...)

Tous les « morts pour la France », hier dans la Grande Guerre, dans la Seconde Guerre mondiale, dans les guerres de décolonisation, aujourd’hui dans les opérations extérieures sont désormais réunis dans le souvenir et dans l’hommage de la Nation. Ne pas les oublier, et transmettre le message mémoriel aux jeunes générations est notre devoir et relève de notre responsabilité collective. »

Toutes les photos de la cérémonie

Le diaporama sur la Croix de Guerre

> Le discours du 11 novembre - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb